Skip to main content

Cette mise à jour de Microsoft Edge pourrait rendre votre bloqueur de publicités inefficace

Microsoft Edge Chromium
(Crédit photo: Microsoft)

Contrairement à d'autres éditeurs de navigateurs qui ont décidé d'ignorer les modifications de Google Manifest V3, Microsoft vient d’appliquer ces dernières depuis le système d'extensions de son navigateur Edge basé sur Chromium.

Annoncé pour la première fois en octobre 2018, Manifest V3 est un ensemble de changements apportés au moteur de navigation open-source Chromium et à l'API WebExtensions. Celui-ci met à jour la façon dont les extensions de navigateur fonctionnent avec Chrome, Brave, Opera, Vivaldi, Edge et d'autres navigateurs basés sur Chromium.

En proposant Manifest V3, Google a émis le souhait d'améliorer la sécurité et les performances des extensions tout en donnant aux utilisateurs un plus grand contrôle sur leurs usages et interactions. Les éditeurs d'extensions ont rapidement riposté en craignant que les mises à jour de Manifest V3 ne contiennent d'autres modifications qui rendraient inefficaces les bloqueurs de publicité, les logiciels antivirus, les logiciels de contrôle parental et autres extensions axées sur la protection de la vie privée.

Dans le même temps, Opera, Brave et Vivaldi ont tous annoncé qu'ils allaient ignorer les mises à jour de Manifest V3 afin que leurs utilisateurs puissent continuer à utiliser des bloqueurs de publicité.

Manifest V3 en cours de déploiement

À la suite des critiques qu'il a dû affronter à propos de Manifest V3, Google a depuis fait marche arrière sur certains processus de gestion des extensions. Cependant, Manifest V3 est maintenant déployé en bêta sur Chrome, au grand dam des développeurs d’adblockers inquiets que leurs services ne fonctionnent plus efficacement une fois que la mise à jour deviendra définitivement effective sur les versions stables du navigateur.

La prévisualisation/alpha de Manifest V3 a démarré en octobre de l'année dernière, le déploiement final, quant à lui, devrait s’opérer d’ici la fin de l’année. Manifest V3 a également fait son chemin au sein du nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chrome. La mise à jour est actuellement en cours de développement dans des versions bêta et stables.

Selon l'équipe Edge de Microsoft, ces changements ne rendront pas les bloqueurs de publicité inefficaces à même le navigateur. La firme de Redmond a voulu rassurer les éditeurs d'extensions à ce sujet :

« Nous pensons que cette évolution ne compromettra pas les capacités de votre extension ou ne réduiront pas le potentiel de l'écosystème des extensions. Ces changements devraient réduire le temps nécessaire à l'examen de chaque soumission et améliorer le délai de certification, diminuant ainsi le coût global de développement et de maintenance des extensions. Nous reconnaissons la valeur des bloqueurs de contenu et apprécions le rôle qu'ils jouent dans l’expérience utilisateur, en stoppant les publicités agressives et en améliorant la confidentialité de la navigation web. Nous souhaitons que les développeurs continuent à offrir ces capacités ».

Via ZDNet