Les services de streaming sportif gratuits sont truffés de virus invisibles - voici comment vous les activez malgré vous

Erling Braut Haaland
(Crédit photo: Getty Images / Matt McNulty)

Les sites illégaux de streaming sportif sont truffés de logiciels malveillants, dont certains sont capables de vider les comptes bancaires de leurs victimes - comme le révèle un nouveau rapport d'Opentext Security Solutions.

Opentext a récemment analysé 50 plateformes de streaming sportif illégales, parmi les plus populaires, et a découvert que "chacune d'entre elles" exposait du contenu malveillant. En outre, quatre sites sur dix ne disposaient pas des certificats de sécurité indispensables à votre navigation web. Pour couronner le tout, les utilisateurs sont également "bombardés" de publicités pop-up explicites et extrêmes. 

"À l'approche de grands événements sportifs télévisés, comme l’US Open ou le retour de la Ligue des Champions, tout téléspectateur pourrait être tenté de se rediriger vers le streaming illégal", indique le rapport. "Cependant, ils pourraient aussi s'exposer à toute une série de programmes dangereux, conçus pour aspirer leurs informations personnelles et par ce biais leurs ressources bancaires."

Des trojans bancaires à foison

Selon les chercheurs, il existe différents types de menaces évoluant sur ces sites, mais les chevaux de Troie bancaires - conçus pour détourner l'argent d’un grand nombre de victimes - constituent sans doute les plus nuisibles. La méthode de distribution est assez basique : lorsque la cible appuie sur le bouton "Activer le son" du flux vidéo, elle télécharge le virus. 

"Les victimes n’ont même pas à saisir d'informations - un seul clic suffit pour causer des dommages", ont averti les experts. 

Les années précédentes, les escroqueries liées à la génération de bitcoins pullulaient. En 2022, on constate leur "absence notable", les cybercriminels se concentrant sur l'élaboration de fraudes plus centrées sur les services de divertissement.

Enfin, ces sites illicites exposent n’importe quel visiteur à des contenus explicites et adultes. Soit "un risque réel pour les familles qui pourraient partager des appareils informatiques connectés avec des enfants", mettent en garde les chercheurs. 

Ainsi, le streaming sportif depuis des sites illégaux ne vaut pas l'argent économisé, surtout si l'on sait que beaucoup de ces plateformes ne proposent pas de véritable diffusion en direct, mais essaient simplement de tromper les fans de sports.

"Ces sites de streaming illégaux sont souvent gérés par des entreprises criminelles pour obtenir les données personnelles des utilisateurs et les revendre", conclut Kelvin Murray, chercheur senior sur les menaces en ligne chez Opentext Security Solutions.

"Il n'existe aucun moyen sûr de visionner un programme ici sans se mettre en danger. À mesure que les administrateurs de ces sites deviennent plus avisés, les escroqueries employées sont plus difficiles à repérer. Par conséquent, nous recommandons d'éviter ces plateformes pour éviter toute mise en danger."

Sead is a seasoned freelance journalist based in Sarajevo, Bosnia and Herzegovina. He writes about IT (cloud, IoT, 5G, VPN) and cybersecurity (ransomware, data breaches, laws and regulations). In his career, spanning more than a decade, he’s written for numerous media outlets, including Al Jazeera Balkans. He’s also held several modules on content writing for Represent Communications.