La sortie de la Nvidia GeForce RTX 4080 est proche - faut-il oublier la série RTX 3000 ?

Joueuse PC
(Crédit photo: Shutterstock / Dean Drobot)

Alors qu’une nouvelle génération de cartes graphiques Nvidia et AMD s’apprête à inonder le marché, les joueurs PC et autres acheteurs potentiels se posent une question pertinente : les séries précédentes sont-elles encore rentables ?

La réponse rapide est oui.

L'argument reste le même que pour les dernières générations : il est inutile d'acheter un produit sur le point d'être "dépassé" si son prix ne baisse pas sous un palier convenable. Cet argument est logique, mais il ne tient pas compte d'un problème majeur en 2022 : le marché des cartes graphiques ne suit plus la logique depuis longtemps.

Oui, il y a quelques années, vous pouviez vous rendre dans votre magasin d'informatique local et vous procurer une nouvelle carte graphique assez facilement, qu'il s'agisse d'un tout nouveau modèle au prix de vente conseillé ou de la génération précédente qu'il remplaçait avec une remise intéressante. Ce n'est plus le cas aujourd’hui.

Lorsque des GPU tels que les Nvidia GeForce RTX 2070 et RTX 2080 sont sortis pour la première fois, de nombreux joueurs PC et passionnés d'informatique ont estimé que cette mise à niveau présentait des coûts finaux bien trop élevés. Dès lors, beaucoup ont préféré attendre l’arrivée de la série RTX 3000 comme une option plus raisonnable. Sauf que lorsque cette dernière a vu le jour, tout a basculé. 

L'histoire se répète

Des GPU RTX 3080 rares, sur le thème de Gundam, intégrés à une plateforme de minage, ont fait sensation sur les boutiques en ligne

Des GPU RTX 3080 rares, sur le thème de Gundam, intégrés à une plateforme de minage, ont fait sensation sur les boutiques en ligne (Image credit: I_Leak_VN)

Les cartes graphiques de la série Ampere, comme la GeForce RTX 3060, ont divisé à leur sortie. Certains monteurs PC ont apprécié des prix de vente raisonnables, tandis que d'autres se lamentaient de la mort apparente des cartes graphiques abordables. La vente de ces GPU a également dû faire face à plusieurs obstacles non prévus. 

Le marché des cryptomonnaies a connu un boom (particulièrement l'Ethereum), ce qui a rendu les cartes graphiques récentes très attrayantes pour les mineurs, s’accaparant une partie massive des stocks disponibles. Stocks eux-mêmes mis à mal par la pandémie de Covid-19 et la fermeture des usines de production. 

Toute cette rareté a fait grimper le prix des GPU à des niveaux délirants, le GeForce RTX 3080 atteignant un tarif moyen triplant quasiment son prix de lancement, au plus fort de la grande pénurie de GPU. AMD s'en est un peu mieux sorti, bien que même la Team Red ait été victime de ruptures de stocks et de reventes agressives.

Nvidia a fini par rééditer des modèles Ampère mis à niveau, équipés de dispositifs anti-minage. Ces cartes LHR (low-hashrate) n'étaient pas totalement inviolables, mais elles ont peut-être contribué à dissuader les gens de s'arracher des montagnes de RTX 3060. D'un autre côté, AMD a reconnu la situation et a déclaré qu'une fois qu'un client achète un GPU, il est libre d'en faire ce qu'il veut.

Le problème est que cette pénurie n'a pas seulement affecté la dernière génération de cartes graphiques, elle a également gonflé le prix de presque tous les GPU en circulation. Aussi, l'argument consistant à attendre la sortie de la prochaine génération pour bénéficier de remises sur d’anciens modèles… s’est épuisé du jour au lendemain.

Le marché va-t-il retrouver ses esprits ?

Mettre à niveau son PC gamer : une évidence ?

(Image credit: Shutterstock)

La pénurie a été causée par une variété de problèmes qui se sont produits simultanément. Mais si le Covid-19 entraîne d'autres contraintes dans la chaîne d'approvisionnement, il est probable que les GPU Lovelace et RDNA3 verront leurs prix monter en flèche en raison d’une demande qui ne désemplit pas. Le cours des cryptomonnaies a également toutes les chances de se redresser compte tenu de sa volatilité. Les indicateurs ne sont pas au vert actuellement.

Pour autant, vous ne devriez pas vous priver d’acheter un nouveau GPU, si vous en ressentez le besoin.

Les GPU plus anciens ont toujours leur place sur le marché actuellement. Il suffit de jeter un coup d'œil à l'ultime enquête Steam, pour observer une utilisation importante de cartes graphiques jugées dépassées.

Il reste après tout probable que vous n'ayez pas besoin d'une carte graphique particulièrement puissante. La plupart des jeux de tir à la première personne et des jeux de type battle royale maintiennent intentionnellement une faible configuration requise pour attirer davantage de joueurs, par exemple.

Comme le coût de la vie devient de plus en plus élevé dans de nombreux pays du monde, il n'y a tout simplement pas de raison de passer à la "génération suivante" juste pour le plaisir d’être à jour. Et les GPU Ampere et RDNA2 demeurent des achats pertinents, avec une durabilité raisonnable.
 

Si vous repérez une bonne affaire sur une carte graphique abordable dans les semaines à venir, ne laissez pas les early adopters essayer de vous convaincre d'attendre Lovelace ou RDNA3. Après tout, ces architectures pourraient subir les mêmes fluctuations de stocks que la génération précédente.

Jess is a former TechRadar Computing writer, where she covered all aspects of Mac and PC hardware, including PC gaming and peripherals. She has been interviewed as an industry expert for the BBC, and while her educational background was in prosthetics and model-making, her true love is in tech and she has built numerous desktop computers over the last 10 years for gaming and content creation. Jess is now a journalist at The Verge.