Skip to main content

Test Sony LinkBuds S

Sony persiste et signe en livrant des écouteurs sans fil super légers et super confortables.

Sony LinkBuds S
(Image: © Future)

TechRadar Verdict

Presque toutes les améliorations apportées par les Sony LinkBuds S se révèlent louables. Ces écouteurs sans fil True Wireless qui succèdent aux LinkBuds sont petits, légers et confortables, avec une autonomie respectable et un tas d'options de contrôle bien implémentées. Néanmoins, leur manque d'animation et de vigueur sonore peuvent les rendre un peu plus chers qu’attendu.

Pros

  • +

    Compacts, légers et confortables

  • +

    Son agréable et non agressif

  • +

    Excellente application mobile

Cons

  • -

    Le son pourrait être plus affirmé

  • -

    Un design qui reste classique

Les Sony LinkBuds S en résumé

Les Sony LinkBuds S de Sony ne sont pas aussi étonnants visuellement que les premiers LinkBuds. Ces derniers, imposants, sont conçus pour laisser passer le son extérieur par une boucle située au-dessus du conduit auditif. Une conception étrange, mais plutôt originale.

Les LinkBuds S s’avèrent surprenants à leur manière, puisqu’ils apparaissent plus petits et plus légers que tous les autres modèles True Wireless disponibles. Surtout, ils parviennent à intégrer la remarquable technologie de suppression du bruit de Sony dans une structure incroyablement discrète.

La qualité de fabrication est irréprochable, les spécifications se veulent impressionnantes, l’autonomie se révèle plus qu'acceptable et les options de contrôle restent multiples et très bien pensées. Les LinkBuds S ont même de meilleures références écologiques que la majorité de leurs concurrents, tout en se montrant extrêmement confortables. Donc, sur le papier au moins, ils sont prêts à briller.

Et au cours de cette évaluation des Sony LinkBuds S, nous avons constaté qu'ils tiennent cette promesse dans une large mesure. Les niveaux de détail, la mise en scène sonore et la tonalité paraissent tous impressionnants. La façon dont les gammes de fréquences s’équilibrent, des aigus aux basses, se révèle également formidable. Cependant, en ce qui concerne la marge dynamique, les LinkBuds S manquent un peu d'énergie - ils ne parviennent pas à rassembler l'énergie sonore et le dynamisme nécessaires pour donner vie à un live, par exemple.

Le contraste est assez frappant avec les Sony WF-1000XM4, qui sont depuis longtemps reconnus comme les meilleurs écouteurs antibruit du marché. A moins que la taille et le poids de ces nouveaux écouteurs ne soient un facteur déterminant dans votre décision d'achat (et cela pourrait être le cas si vous composez avec de petites oreilles), les WF-1000XM4 nous semblent être un investissement plus judicieux aujourd’hui.

Prix et disponibilité

  • Date de sortie : 20 mai 2022
  • Prix conseillé : 199,99 € 

Les écouteurs sans fil Sony LinkBud S ont été lancés à la fin du mois de mai 2022, et leur prix actuel est de 199,99 €. 

Il n'est pas nécessaire de chercher longtemps pour se rendre compte qu'il existe de nombreux concurrents à ce prix, notamment chez Sony. Les WF-1000XM4, si nous les citons de nouveau, sont souvent accessibles à moins de 230 € (après remise).

Il y a aussi les Sennheiser Momentum True Wireless 3 et les inévitables Apple AirPods Pro, qui coûtent tous à peu près le même prix, et qui ont beaucoup à offrir. De l'intérieur comme de l'extérieur, les LinkBuds S ont de ce fait plusieurs rivaux coriaces à affronter.

Caractéristiques principales

Sony LinkBuds S

Le boîtier des LinkBuds S est simple et bien conçu, sans être trop encombrant (Image credit: Future)
  • Réduction active du bruit avec son ambiant réglable
  • Bluetooth 5.2 avec support SBC, AAC et LDAC
  • Autonomie de 27 heures 

Les Sony LinkBuds S sont certes petits, mais leurs spécifications s’imposent comme majeures. À l'exception de l'appairage multipoint, s'il y a une fonctionnalité que ces écouteurs sans fil oublient, c'est qu'elle n'en vaut pas la peine.

La connectivité sans fil s'effectue via Bluetooth 5.2, compatible avec les codecs SBC, AAC et LDAC mais - comme le veut la tradition Sony - sans la norme aptX. Néanmoins, si vous vous équipez d'un smartphone compatible LDAC, les LinkBuds S sont des écouteurs haute résolution très confortables.

Ils utilisent le même processeur V1 qui combine la suppression du bruit et le traitement audio en un seul appareil, comme au sein des Sony WF-1000XM4. Celui-ci alimente un nouveau haut-parleur dynamique pleine gamme de 5 mm, plus petit que celui des XM4. Les écouteurs eux-mêmes disposent d’une autonomie de 6 à 9 heures (selon que la suppression active du bruit est activée ou non), tandis que le petit boîtier peut contenir jusqu'à deux autres recharges complètes. L'endurance de ces écouteurs s’avère dès lors très compétitive. Ce n'est pas la meilleure autonomie de sa catégorie, mais les écouteurs qui font mieux actuellement sont beaucoup plus grands et plus lourds. À titre de comparaison, les AirPods Pro parviennent à tenir 4,5 heures par charge avec le système ANC activé - ce qui donne une avance considérable à Sony.

La suppression du bruit peut être activée ou désactivée depuis l'application de contrôle ou sur la surface tactile capacitive de chaque écouteur. Il y a aussi l'option "Son ambiant", qui offre 20 options différentes, avec la possibilité de modérer la nature des sons entrants en fonction de vos préférences.

L'application compagnon permet par ailleurs de configurer l'égaliseur, de choisir entre "qualité du son" et "stabilité de la connexion Bluetooth", de réorganiser les commandes tactiles et bien d'autres possibilités encore. Il s'agit de la même application que celle utilisée par les casques haut de gamme de Sony, et elle s’avère tout aussi efficace et stable ici que sur les autres modèles de la marque.

Les commandes tactiles se veulent tout aussi fiables et bien mises en œuvre, et les LinkBuds S intègrent Alexa, ainsi qu’une compatibilité avec Google Assistant. Les micros externes qui s'occupent du contrôle vocal, ainsi que des appels téléphoniques, sont visibles à l'extérieur de chaque écouteur, derrière un petit cercle maillé.

  • Note : 5/5

Design

Sony LinkBuds S

Les Sony LinkBuds S n'ont pas le design bulbeux des Sony WF-1000XM4, bien qu'ils partagent une grande partie de leur technologie (Image credit: Future)
  • 4,8 g par écouteur, d'où leur petite taille
  • Boîtier de 35 g avec port USB-C
  • Classification IPX4 

Lorsqu'un produit se présente aussi petit et léger que celui-ci (Sony affirme que les LinkBuds S sont 40% plus petits et 30% plus légers que ses WF-1000XM4), il n'y a pas grand-chose à attendre en termes de "design". 

Bien entendu, si les LinkBuds S ont choisi cette forme, c'est pour offrir un port confortable - et à cet égard, leur conception s’avère admirable. Avec 4,8 g par écouteur, nous disposons d’un modèle True Wireless facilement portable - d’autant plus avec les quatre paires d'embouts de tailles différentes fournies dans la boîte.  

Ils resteront en place sur vos oreilles pendant des heures - en tout cas jusqu'à ce qu'ils aient besoin d'être rechargés -, de même ils s’avèrent d'une discrétion absolue. Tant et si bien qu’ils ne vous gêneront jamais.

Les LinkBuds S sont parfaitement fabriqués en plastique recyclé texturé, également présents dans ses écouteurs haut de gamme. Vous avez le choix entre des finitions noires, blanches ou écrues. Cette dernière couleur donne au Sony un aspect un peu artificiel, pour être honnête.

Le chargement s'effectue via USB-C - il n'y a pas de compatibilité avec la recharge sans fil ici, et pour passer de 0 à 100%, vous devrez attendre quelques heures. Néanmoins, une fois cet objectif accompli, vous pouvez (dans la limite du raisonnable) aller n'importe où avec vos LinkBuds : leur classement IPX4 les rend capables de supporter la sueur générée par une séance de gym ou des éclaboussures au bord de la piscine.

  • Note : 4,5/5

Qualité audio

Sony LinkBuds S

Les LinkBuds S sont dotés d'un haut-parleur plus petit que le WF-1000XM4 de Sony, ce qui est logique pour les petits écouteurs, mais cela affecte le son (Image credit: Future)
  • Son détaillé, organisé et contrôlé
  • Manque de puissance dynamique
  • Bonne annulation du bruit 

Il suffit de passer par la version TIDAL Masters du morceau Love and Hate in a Different Time (Gabriels) pour que les LinkBuds S en révèlent beaucoup sur leur gestion audio. Il n'y a pas de performances dissimulées à tirer de ces écouteurs - ils sont francs quant à leurs forces et faiblesses relatives, dès leur mise en marche.

Du côté positif, ils offrent une écoute ouverte, distincte et étonnamment détaillée. Les basses fréquences sont volumineuses et bien contrôlées, de sorte qu'elles ne traînent pas en longueur et que les rythmes ne semblent pas naturels. Elles proposent en outre une belle tonalité et des textures convaincantes. Le son est tout aussi informatif dans le haut de la gamme de fréquences : les sons aigus se révèlent assez brillants, assez substantiels et partagent la même attitude détaillée.

Entre les deux, la quantité de détails délivrés par les LinkBuds S constitue un atout pour la diffusion cristalline des voix. La façon dont les Sony aménagent la scène sonore permet aux chanteurs d'être à l'avant-plan et au centre tout en étant bien intégrés dans la performance globale. A partir de là, ils communiquent bien. S'il y a du caractère dans une voix précise, les LinkBuds S le mettront en valeur.

L'équilibre général reste bon, l'expression rythmique est également très agréable, et les Sony s'adaptent à tous les éléments d'un enregistrement studio avec une réelle positivité.

Ce qui manque en termes de qualité sonore, toutefois, c'est une réelle sensation de dynamisme ou d'urgence. La marge de manœuvre dynamique est réduite ici, et par conséquent, tout ce qui se passe dans un enregistrement a tendance à se produire à un niveau inchangé. Les LinkBuds S s'écoutent avec un manque d'enthousiasme particulier, presque sans passion. Alors que d'autres concurrents dans la même fourchette tarifaire se veulent beaucoup plus engagés et, par conséquent, plus attachants.

Les LinkBuds S traitent les sons extérieurs de manière décisive. La qualité des appels est de même acceptable : l'intelligibilité est bonne et la technologie de réduction du bruit "Precise Voice Pick-Up" - qui supprime tout bruit venteux - fonctionne parfaitement.

  • Note : 4/5

Rapport qualité-prix

Sony LinkBuds S

Les Sony LinkBuds S n'utilisent que l'USB-C pour le chargement (Image credit: Future)

Si l'on considère la qualité de fabrication et de finition, on a l'impression que les LinkBuds S n'ont pas été miniaturisés, mais plutôt condensés. La finition est impeccable, et les écouteurs donnent l'impression d'être conçus pour durer longtemps. Il en va de même pour le boîtier de charge, qui se ferme avec un "clic" vif et rassurant.

Sony a fait de gros progrès dans la réduction de l'impact environnemental de ses produits, et les LinkBuds S ne font pas exception. Ils sont livrés dans un emballage non imprimé et sans plastique. Les écouteurs et le boîtier de charge sont fabriqués dans un matériau associant des pièces automobiles en plastique recyclé et de la pierre. Ce matériau peut lui-même être recyclé à la fin de la vie du produit.

En fin de compte, les écouteurs intra-auriculaires s’imposent ou reculent de par leur qualité sonore - et dans ce domaine, les LinkBuds S ne sont pas tout à fait à la hauteur. Bien sûr, ils ont plus de qualités que de défauts, mais là où ils sont déficients, c'est lorsque nous évoquons leur dynamisme et l'enthousiasme qu’ils enlèvent aux morceaux live.

  • Note : 4/5

Faut-il acheter les Sony LinkBuds S ?

Achetez-les si…

Vous aimez les écouteurs minimalistes
Vous n'aurez pas de chance de trouver des écouteurs sans fil True Wireless qui soient plus petits, plus légers ou plus faciles à porter sur de longues périodes que ceux-ci.

Vous appréciez les scènes sonores détaillées et équilibrées
Les LinkBuds S délivrent un son équilibré, impressionnant de détails, qui vous permet de vous immerger dans n’importe quel genre musical. 

Ne les achetez pas si…

Vous adorez écouter et réécouter des sessions live
C'est le revers de la médaille. Les LinkBuds S peinent à reproduire fidèlement la richesse d’un concert live. Et par conséquent, vous aurez du mal à revivre vos tournées préférées.

Il vous faut une connexion multipoint
La possibilité de se connecter à deux sources Bluetooth à la fois (un ordinateur portable et un smartphone, par exemple) est la seule caractéristique premium qui manque aux écouteurs Sony.

Simon Lucas is a senior editorial professional with deep experience of print/digital publishing and the consumer electronics landscape. Based in Brighton, Simon worked at TechRadar's sister site What HiFi? for a number of years, as both a features editor and a digital editor, before embarking on a career in freelance consultancy, content creation, and journalism for some of the biggest brands and publications in the world. 


With enormous expertise in all things home entertainment, Simon reviews everything from turntables to soundbars for TechRadar, and also likes to dip his toes into longform features and buying guides. His bylines include GQ, The Guardian, Hi-Fi+, Metro, The Observer, Pocket Lint, Shortlist, Stuff T3, Tom's Guide, Trusted Reviews, and more.