Skip to main content

Test BenQ EW3880R

Ce n'est pas un écran ultra-large... C'est L'ÉCRAN ultra-large !

BenQ EW3880R
(Image: © TechRadar)

Notre verdict

Le BenQ EW3880R est un excellent moniteur pour venir à bout de vos tâches professionnelles ou scolaires, mais aussi visionner vos séries préférées en streaming. En revanche, il a encore du mal à vous accompagner dans les moindres sessions multijoueurs avec fluidité. Il reste cher, cependant c’est un investissement rentable pour quiconque cherche à étendre sa productivité (ou procrastiner avec qualité).

Pour

  • Grande surface de bureau
  • La diffusion de contenus vidéo est superbe
  • Excellents haut-parleurs
  • Support réglable

Contre

  • Pas vraiment un profil gaming
  • Prix élevé
  • Luminosité et contraste moyens

TechRadar Verdict

Le BenQ EW3880R est un excellent moniteur pour venir à bout de vos tâches professionnelles ou scolaires, mais aussi visionner vos séries préférées en streaming. En revanche, il a encore du mal à vous accompagner dans les moindres sessions multijoueurs avec fluidité. Il reste cher, cependant c’est un investissement rentable pour quiconque cherche à étendre sa productivité (ou procrastiner avec qualité).

Pros

  • +

    Grande surface de bureau

  • +

    La diffusion de contenus vidéo est superbe

  • +

    Excellents haut-parleurs

  • +

    Support réglable

Cons

  • -

    Pas vraiment un profil gaming

  • -

    Prix élevé

  • -

    Luminosité et contraste moyens

Le BenQ EW3880R en résumé

Ces dernières années, nous avons assisté au lancement de plusieurs moniteurs PC massifs. Le BenQ EW3880R, avec son format 21:9, est l'un des plus larges et des plus intéressants actuellement proposés. Son écran de 38 pouces (37,5 pouces visibles) délivre une grande présence (avant même que vous ne l'allumiez) avec sa grille audio et son support brun subtil. A vrai dire, il aurait presque sa place sur le meuble TV de votre salon.

Avec une résolution de 3 840 x 1 600 pixels, il est capable d'afficher un bureau Windows net et détaillé et permet de placer côte à côte quatre fenêtres A4 en taille réelle. Cela peut grandement optimiser votre productivité, si vous travaillez régulièrement sur plusieurs documents, navigateurs et, surtout, feuilles de calcul à la fois. Une telle surface peut favoriser les torticolis, néanmoins la courbe subtile de l'écran réduit la nécessité pour vos yeux de se recentrer lorsqu'ils se déplacent d'un côté à l'autre - ce qui contribue pleinement au confort de visualisation. La technologie certifiée anti-scintillement et de filtrage de la lumière bleue de BenQ est également censée prévenir toute fatigue oculaire. Nous avons ainsi beaucoup aimé travailler sur cet écran. Oui, travailler… car il se veut davantage conçu pour le multimédia et la bureautique plutôt que pour la compétition eSport (ou le jeu en général). 

Notre première pensée, lorsque nous regardons un écran de cette forme et de cette taille, laisserait envisager l’inverse. Cependant, bien que nous ayons été impressionnés par les graphismes et les textures UHD de Far Cry 6, le faible taux de rafraîchissement de 60 Hz nous a rapidement rappelé que cet écran n'est pas adapté aux jeux de tir et aux simulations de course.

Reste que BenQ parvient parfaitement à promouvoir les performances vidéo de l'EW3880R. La dalle IPS 10 bits apparaît idéale pour visionner des films, des séries TV et du contenu vidéo en général. Les couleurs sont vives et éclatantes, tandis que les gradients (tant chromatiques que monochromatiques) se veulent lisses et ne présentent aucun décalage évident.

Le rapport de contraste de 1 000:1 et la luminosité de 300 nits s’avèrent toutefois quelque peu médiocres. Les détails peuvent se perdre dans les zones particulièrement sombres et lumineuses. BenQ tente d'y remédier en appelant à la rescousse sa technologie HDRi (HDR simulé) - mais, franchement, elle améliore rarement la vue d’ensemble. Notez simplement que vous aurez souvent droit à des bandes noires (letterbox) se dessinant sur les côtés de l'écran. Même les contenus 21:9 natifs (il y en a beaucoup sur les plateformes de streaming comme Netflix) ne remplissent pas toujours la totalité de l'écran.

Les haut-parleurs intégrés du moniteur se révèlent particulièrement remarquables. La grande grille en bas de l'écran permet de cacher deux haut-parleurs de 3W et un subwoofer de 8W. Ces spécifications sont nettement supérieures à celles des autres moniteurs multimédias, et cela se voit : le son se veut fort et percutant, la fidélité vocale excellente, les basses puissantes et les aigus résolument clairs. Soit une synthèse audio très impressionnante.

La gamme habituelle de paramètres écran revient ici. Curieusement, nous nous sommes rarement éloignés des réglages par défaut. Une télécommande est également fournie. 

S'il avait un taux de rafraîchissement plus élevé pour de meilleures capacités gaming, le EW3880R serait franchement génial. Même sans cela, il s’avère fantastique pour le travail comme pour les loisirs. Il est cher, mais son prix demeure raisonnable au rayon des écrans ultra-larges de 38 pouces. De nombreux utilisateurs occasionnels vont ainsi l'adorer.

BenQ EW3880R

(Image credit: TechRadar)

Prix et disponibilité

Le moniteur BenQ EW3880R est disponible dès maintenant et coûte 1 099 €. Bien que ce ne soit pas bon marché, il s'agit de l'un des écrans ultra-larges de 38 pouces les plus abordables. Lorsqu'on le compare au LG 38WN95C (beaucoup plus cher, à 1 399 €) ou à l'Alienware AW3821DW (à 1 700 €), vous aurez l’impression de faire de sacrées économies avec le modèle BenQ. Attention, cependant : les écrans LG et Alienware reposent sur une fréquence de 144 Hz, avec un temps de réponse plus rapide (1 ms) et une compatibilité FreeSync / G-Sync, ce qui les rend plus intéressants pour les gamers. 

Les moniteurs 21:9 de Dell constituent une autre alternative. Alors que le U3821DW (1 590 €) offre des caractéristiques similaires à un prix plus élevé, il existe également un écran encore plus grand de 40 pouces (le U4021QW) proposé à 2 300 €, pour ceux qui recherchent le même rapport d'aspect et les mêmes performances sur un écran encore plus grand.

Design

L'écran BenQ EW3880R a tout à fait sa place dans un salon moderne et compact, grâce à la teinte brune de la grille audio dissimulée et du socle. Cependant, le support tend à montrer qu'il s'agit toujours d'un écran d'ordinateur, ce qui signifie qu'il n'est pas tout à fait adapté pour être la pièce maîtresse d'un foyer. Ce support a pour autant quelques avantages : il est livré avec des réglages généreux, notamment une inclinaison de -5º à 15º, un pivotement de -15º à 15º et une hauteur de 120 mm.

L'accès aux ports d'entrée est relativement évident, grâce à la grande découpe présente à la base de l'écran (celle-ci peut être recouverte d'un panneau amovible). Notez simplement que le cordon d'alimentation se connecte sur le côté gauche, ce qui peut poser des problèmes sur votre installation si toutes vos prises secteur se concentrent sur votre droite.

Le montage s’avère simple de par sa conception en trois parties : support, tige et panneau. Vous aurez besoin d’un tournevis à clé hexagonale et des quatre vis fournis pour fixer le panneau à la tige, car il n'y a pas de système de fixation rapide.

BenQ EW3880R

(Image credit: TechRadar)

Caractéristiques principales

BenQ fait grand cas de sa fonction HDR simulée appelée HDRi. Celle-ci peut être activée via les commandes OSD, un bouton situé en bas à droite de la grille audio ou sur la mini télécommande incluse. Elle permet de basculer entre trois modes : Cinema HDRi, Game HDRi et HDR. Avec Windows HDR activé, Cinema HDRi semble ravir en supprimant les gros détails et objets significatifs de l'écran - notamment dans les zones lumineuses. Game HDRi vise à empêcher les ennemis de se cacher dans les ombres et les hautes lumières en réduisant l'obscurité et la luminosité localisées par la compression de la plage de contraste -  et cela fait à peu près une différence. 

Le paramètre HDR principal se situe quelque part entre les deux. Si vous utilisez le HDRi alors que le HDR de Windows est désactivé, vous obtiendrez un résultat désastreux dans les zones lumineuses où il est difficile de voir quoi que ce soit. Dans les contenus sombres, il est tout aussi facile de tout envelopper dans l'obscurité. Les expériences individuelles varieront en fonction du contenu, mais en général, nous avons trouvé qu’il s’agissait d’une option gadget.

La télécommande, petite et noire, peut s’égarer aisément dans une pièce sombre. Elle fonctionne de manière réactive tant que vous la dirigez directement vers le récepteur IR situé au milieu de la grille audio. Elle est dotée d'un bouton directionnel qui imite le mini-bouton de contrôle situé à l'arrière droit de l'écran, ainsi que de boutons individuels pour l'alimentation, le HDRi, le volume en mode nuit (pour se protéger des explosions et des cris inattendus en fin de soirée), les contrôles de volume plus globaux ou les modes audio.

Vous bénéficiez par ailleurs d’une fonction KVM qui vous permet de brancher votre clavier et votre souris sur le moniteur via une connexion USB-C. Nous sommes de grands fans de cette dernière car nous passons régulièrement de notre ordinateur personnel à notre ordinateur portable de travail, et le simple fait d'échanger un câble USB-C peut rendre ce type de transitions plus rapide.

BenQ aime de même rappeler tous ses efforts apportés pour soigner le confort oculaire de ses utilisateurs. Celles-ci comprennent la subtile courbe 2600R pour aider à soulager la tension causée par vos globes oculaires qui se recentrent lorsque vous regardez différentes parties du moniteur. La technologie TÜV Rheinland certifiée anti-scintillement et le filtrage de la lumière bleue ont également contribué à rendre l'écran agréable à visionner pendant de longues périodes.

Connectivité

Il peut être un peu difficile d'atteindre les câbles orientés vers le bas au centre, si votre bureau est installé de telle manière qu'il est difficile d'atteindre l'arrière de la dalle. Néanmoins, l'écran est doté de deux ports HDMI 2.0, d'un port DisplayPort 1.4, de deux ports USB-A 3.0 en aval et d'un port USB-C prenant en charge le DisplayPort et une alimentation de 60W. 

Les câbles HDMI et USB-C sont inclus. N'oubliez pas que ce dernier se veut plutôt court et que votre PC ou ordinateur portable doit donc rester proche du moniteur.

BenQ EW3880R

(Image credit: TechRadar)

Performances

Nous avons adoré travailler sur le BenQ EW3880R. Sa capacité à afficher quatre documents A4 en taille réelle (et même plus), d'énormes feuilles de calcul et de grandes zones de projet graphique fait gagner un temps fou sur vos tâches quotidiennes. Vous faites très peu d’efforts pour passer d'une fenêtre à l'autre. Grâce à la résolution Ultra HD 3 840 x 1 600 pixels, tout apparaît net et en relief. L'éclairage est homogène et toutes les fonctions de confort oculaire, associées à l'écran mat, ont permis de ne pas fatiguer nos yeux après des périodes de travail prolongées. Notez simplement que si vous souffrez de torticolis répétés, vous risquez de ressentir régulièrement des douleurs en parcourant ce large panorama de gauche à droite. 

Le Ben EW3880R impressionne aussi par ses prouesses multimédia. La dalle IPS prend en charge 95% de l'espace colorimétrique DCI-P3 pour une meilleure précision. Nous avons trouvé que le contenu multimédia était supérieur à la moyenne en termes de fluidité des mouvements et de contraste. Cependant, les passionnés pourraient déplorer la vivacité des couleurs et la luminosité, qui ne sont pas de premier ordre. Le fait de jouer avec les paramètres HDR dans Windows et sur le moniteur peut améliorer certains types de contenu, mais les résultats vous échappent rapidement s'il y a trop de lumière ou d'obscurité à l'écran. Il devient dès lors difficile d’observer quoi que ce soit. Les vidéos s’avèrent très bonnes et les transitions de couleurs (et monochromes) plus fluides avec des bandes sombres horizontales (banding) minimales.

Naturellement, vous allez souvent avoir affaire au pillarboxing (ou letterboxing inversé, soit des barres noires verticales), car la plupart des séries et des films ne sont pas diffusés nativement au format 21:9. Nous avons sérieusement apprécié le contenu 21:9 disponible sur Netflix et Amazon, car il pouvait occuper tout l'écran. Cependant, vous constaterez que de nombreuses vidéos laissent des barres noires sur les côtés de l'écran, car elles ne s'étendent pas au-delà de la résolution typique d'un écran large 16:9. Heureusement, nous nous habituons très vite à cet aspect.

Nous voulions vraiment que le EW3880R diffuse admirablement bien notre collection de jeux, car sa perspective n'est pas très éloignée de celle d'un véritable cockpit de voiture de course. Le fait que les menus de jeux ne prennent pas en charge le format 21:9 ne nous a pas gênés, malgré le pillarboxing. Plus important encore, l'utilisation de la totalité de l'écran pour les phases de gameplay se révèlent très immersive... surtout lorsque vous vous promenez dans la jungle de Far Cry 6.

Les problèmes se manifestent surtout lors des batailles ou combats multijoueurs, avec des scènes de mouvements rapides et frénétiques, car la fréquence de rafraîchissement de 60 Hz et le modeste temps de réponse gris à gris de 4 ms montrent expressément leurs limites - le flou de mouvement est monnaie courante, tandis que les chutes de FPS et le tearing (déchirement de l'image) se répètent plus que de raison.  Bien que nous ayons été satisfaits des performances de Far Cry 6 en raison de son rythme lent, si vous prévoyez de jouer à des jeux de tir ou de course compétitifs, vous voudrez peut-être passer sur un moniteur avec des taux de rafraîchissement de qualité gaming. A contrario, les amateurs de simulations de vol et de jeux de stratégie qui bénéficient d'une surface UHD supplémentaire pourraient bien l'adorer.

Une mention spéciale doit être posée pour les haut-parleurs. Il y a deux unités de 3W et un subwoofer de 8W. Ils se combinent pour produire l'un des meilleurs sons que nous ayons entendus sur un moniteur évalué. La fidélité et la clarté sont bonnes, des basses aux aigus, et ils se révèlent époustouflants par leur volume et leur punch. Il y a une gamme de modes audio assez standard disponibles pour les bricoleurs, mais les préférences de chacun varieront à ce sujet.

Faut-il acheter le BenQ EW3880R ?

BenQ EW3880R

(Image credit: TechRadar)

Achetez-le si...

Il vous faut un écran ultra-large pour prendre en compte l’intégralité de vos tâches professionnelles
L'écran massif et large, subtilement incurvé, la résolution Ultra HD et les fonctions de confort oculaire vous permettent de booster votre productivité. Pour bénéficier de plus de temps de divertissement à la fin de la journée.

Vous aimez visionner des films et des séries presque "comme au cinéma"
Avec Netflix et Amazon Prime Video qui proposent une quantité impressionnante de contenus en 21:9, vous pouvez profiter des films et de séries tels qu'ils ont été pensés à l’origine.

Vous êtes très à cheval sur la qualité sonore
Le système audio 2.1 est vraiment impressionnant et conviendra à ceux qui ne veulent pas avoir recours à des enceintes supplémentaires.

Ne l'achetez pas si...

Vous êtes un joueur de compétition
Le taux de rafraîchissement de 60 Hz et le temps de réponse relativement lent de 4 ms signifient que les mouvements peuvent paraître flous rapidement et être inconfortables à regarder.

Vous souhaitez profiter de vrais contenus HDR
Le HDR peut grandement améliorer les contenus vidéo compatibles, mais la version simulée ici (associée à une luminosité médiocre) ne reproduit pas cette fonctionnalité exceptionnelle avec talent.

Vous souffrez de torticolis
Vous regarderez de gauche à droite plus fréquemment ici qu'avec un écran normal et cela peut poser des problèmes si vous effectuez ce mouvement plusieurs fois par jour.