Skip to main content

Windows 10 recommande à ses utilisateurs de ne pas installer CCleaner

Piriform CCleaner
(Crédit photo: Shutterstock/Piriform)

CCleaner, l’application d'optimisation pour PC vient d’être signalée comme "logiciel potentiellement indésirable" par Microsoft Defender, l'antivirus intégré de Microsoft pour Windows 10 (anciennement appelé Windows Defender, mais renommé depuis  la mise à jour de mai 2020).

Les logiciels potentiellement indésirables, plus communément désignés sous le sigle PUP, sont des applications échappant à la détection standard de votre antivirus, bien que pouvant présenter certains comportements malveillants.

En général, cela signifie que le logiciel amène avec lui et installe furtivement des éléments supplémentaires comme, par exemple, un module d'extension pour un navigateur. Ce n'est pas forcément nuisible pour votre PC, mais l'opération peut tout de même gêner ses performances.

Comme le site Bleeping Computer l'a fait remarqué, Microsoft Defender détecte maintenant CCleaner comme étant un de ces PUP. Ce par quoi Microsoft a fini par expliquer que : "Certains installateurs de versions d'essai gratuites, ou de période d’essai de 14 jours pour CCleaner, sont livrés avec des applications tierces. Y compris des applications qui ne sont pas requises pour l'usage de CCleaner ou produites par le même éditeur Piriform".

"Bien que les applications groupées soient elles-mêmes légitimes, le regroupement de logiciels, en particulier avec des programmes d'autres fournisseurs, peut entraîner des comportements inattendus qui peuvent avoir un impact négatif sur l'expérience utilisateur", complète la firme de Redmond.

Des extras de l'entreprise Avast

Ces applications groupées comprennent entre autres le navigateur Google Chrome, la barre d'outils Google, ainsi que les antivirus gratuits d’Avast et d’AVG. Il est cependant à noter que Piriform appartient désormais à Avast, qui possède également AVG.

Microsoft souligne, en outre, que ces applications groupées ne sont en aucun cas malveillantes, mais que c’est la manière dont elles sont proposées à l'installation qui pose problème.

Le géant high-tech fait remarquer que même si le processus d'installation de CCleaner offre un moyen d'éviter le téléchargement de ces logiciels supplémentaires sur votre PC - de nombreux programmes laissent régulièrement le choix à l’utilisateur -, le fait est que "certaine personnes peuvent installer ces applications groupées par inadvertance".

Souvent dans ces cas de figure, il n'est finalement question que de la manière dont ces options de retrait sont présentées. En tout cas, selon une déclaration que vient de publier CCleaner, l'anomalie serait à présent bel et bien résolue.

"Nous sommes en train de nous engager avec Microsoft pour comprendre pourquoi CCleaner a récemment été détecté comme un PUP. Nous supposons que le problème concerne le groupage d’applications, et nous avons aujourd'hui mis un terme au problème, en faisant en sorte que notre produit ne soit plus signalé".