Skip to main content

Le nouveau concept hybride de BMW laisse entrevoir un avenir peu glorieux pour le design des voitures électriques

BMW XM SUV
(Crédit photo: BMW)

Un autre jour, un autre design de voiture électrique douteux. Cette semaine, c'est le dernier concept hybride rechargeable (PHEV) de BMW, le XM, qui se place sous les projecteurs. 

Supposé s’inspirer de l'actuel BMW X7, le XM est le prochain coupé SUV du constructeur allemand. Il représentera le modèle phare de la division M performance de BMW, et devrait arriver dans les salles d'exposition dès l'année prochaine. 

Selon la marque, le XM SUV sera doté d'un impressionnant groupe motopropulseur PHEV de 740 chevaux, d'une sonorité "riche en émotions" et héritera "de la légendaire BMW M1". Un beau CV, hélas affaibli par son apparence. 

Car s’il brille par son innovation, le SUV XM est le genre de véhicule à la carrosserie bien trop carrée, et nous nous attendons à voir Megatron se déployer à tout moment. Malheureusement, il semble que la franchise Transformers devienne l’inspiration première du marché de l’automobile électrique - et nous le déplorons.

BMW XM SUV

(Image credit: BMW)

Il ne fait aucun doute que la technologie électrique et hybride a fait des progrès considérables ces dernières années. Les voitures à batterie s’avèrent plus rapides, plus propres et moins chères que jamais. Par ailleurs, de nombreux grands constructeurs automobiles se sont engagés à convertir l'ensemble de leur flotte de véhicules en équivalents électriques dès 2025.

La législation adoptée dans de nombreux pays interdira bientôt la vente et la fabrication des moteurs à combustion traditionnels, ce qui ne laissera pas d'autre choix aux conducteurs que d'envisager sérieusement de passer à des modèles quatre roues plus verts.

Pourquoi, alors, ces voitures se révèlent-elles si homogènes en apparence ? Il semble que les concepteurs s'efforcent délibérément de refléter l’aspect futuriste des voitures électriques par un revêtement mecha dépourvu de toute personnalité. 

Bien sûr, des projets plus farfelus comme le Tesla Cybertruck possèdent un design délibérément robotique, mais les voitures grand public comme la Hyundai Ioniq 5, la Toyota bZ4X, la Subaru Solterra, la Polestar 2 et maintenant la BMW XM semblent tellement banales d'un point de vue esthétique… il serait presque souhaitable que ces constructeurs se cantonnent à intégrer une batterie électrique dans leurs modèles à combustion existants.

BMW XM SUV

(Image credit: BMW)

Ne vous méprenez pas : il existe de très belles voitures électriques modernes - la Mercedes EQS et l'Audi e-tron GT nous viennent immédiatement à l'esprit. Mais c'est une honte de voir une marque comme BMW abandonner son ADN artistique pour une esthétique électrique qui semble intentionnellement minimaliste et dépourvue de toute caractéristique unique, en dehors d'une calandre comiquement grande. 

Peut-être, cependant, que l'aversion pour cette nouvelle direction conceptuelle reflète basiquement un scepticisme à l'égard de toutes les nouvelles tendances automobiles des années passées. Les longs capots ont fait fureur dans les années 1930, la taille des roues a explosé au début du siècle dernier et la fibre de carbone a transformé les voitures les plus luxueuses en avions de chasse.

Nous finirons sans doute par adopter ces nouveaux Transformers, une fois cette phase logique de rejet atténuée. Après tout, ces modèles représentent l'avenir de l'automobile - et personne n'aime rester coincé dans le passé.

Axel is a London-based staff writer at TechRadar, reporting on everything from the latest Tesla models to newest movies as part of the site's daily news output. Having previously written for publications including Esquire and FourFourTwo, Axel is well-versed in the applications of technology beyond the desktop, and a degree in English Literature means he can occasionally be spotted slipping Hemingway quotes into stories about electric sports cars.