Skip to main content

La dernière mise à jour de Windows 11 affole les systèmes de sécurité conçus par Microsoft

Windows 11
(Crédit photo: Microsoft)

Selon plusieurs retours de bêta-testeurs, l'ultime mise à jour de la bêta Windows 11 provoque des ravages au sein des systèmes de sécurité conçus pour protéger le progiciel de Microsoft.

Ces utilisateurs premium ont signalé que Windows 11 Build 22000.160 fait apparaître des messages d'erreur envoyés par l’application Sécurité Windows et signalant une malfonction de Windows Defender, l’antivirus maison de Microsoft. 

D’après Windows Latest, qui a compilé lesdits retours, il est toujours possible d'accéder à l'antivirus ou à la protection contre les virus et les menaces, délivrés par Microsoft. Néanmoins, l’exécution de certaines fonctions - telles que le pare-feu et la protection du réseau, la protection des comptes et les outils de contrôle des applications et du navigateur - peinent davantage.

Une solution plutôt complexe

Sécurité Windows est le service fourre-tout qui régit et gère la myriade de programmes et d'outils de sécurité présents sous le système d’exploitation de Microsoft, notamment Windows Defender.

Avec le problème qui nous concerne, la victime reçoit un message contextuel qui l’invite à télécharger une nouvelle application depuis le Microsoft Store. Pour autant, cette solution ne semble pas accessible.

Au lieu de cela, les utilisateurs devront ouvrir Windows PowerShell à partir de la barre de recherche ou du menu Démarrer, avec des privilèges d'administrateur. Ensuite, ils devront copier et coller Get-AppxPackage Microsoft.SecHealthUI -AllUsers | Reset-AppxPackage, avant de fermer la fenêtre PowerShell - ce qui devrait résoudre le problème.

Cette anomalie intervient peu de temps après que Microsoft ait publié pour la première fois les fichiers image ISO de Windows 11, dans le but de faciliter l'accès à la pré-version. Disponible pour les utilisateurs inscrits dans les canaux développeur et bêta du programme Windows Insider, ces fichiers garantissent le lancement d’une nouvelle installation de Windows 11 sur un PC de test ou une machine virtuelle. 

Cela devrait inciter davantage d'Insiders à essayer Windows 11, puisqu'ils n'auront plus besoin d'effectuer une mise à niveau de Windows 10 pour essayer le système d'exploitation inédit, avant son déploiement plus tard dans l'année. 

Ce dernier est toujours prévu pour la fin de 2021, bien que Microsoft n'ait pas encore révélé de date de sortie exacte. Le temps de perfectionner l’OS Windows next-gen.

Via WindowsLatest

Mike Moore

Mike Moore is News & Features Editor across both TechRadar Pro and ITProPortal. He has worked as a B2B and B2C tech journalist for nearly a decade, including at one of the UK's leading national newspapers, and when he's not keeping track of all the latest enterprise and workplace trends, can most likely be found watching, following or taking part in some kind of sport.