Skip to main content

Amazon ne livre plus en 24 heures, même si vous êtes abonné(e) à Prime

Livraison Amazon
(Crédit photo: Shutterstock)

Vous attendez une commande provenant d’Amazon ? Actuellement, mieux vaut vous armez de patience, et ce même si vous disposez d’un abonnement Amazon Prime.

Avec la progression de l’épidémie de coronavirus, honorer ses carnets de commandes devient en effet de plus en plus difficile pour Amazon. La majeure partie des clients constate des retards massifs, du moins lorsqu’ils tentent d’acheter des articles qui ne s’avèrent pas de première nécessité. A savoir ceux répondant aux rayons alimentation, hygiène quotidienne, santé, produits d’entretien, luminaires, piles et batteries.

La semaine dernière, la société a annoncé qu'elle commencerait à donner la priorité au stockage des articles les plus essentiels dans ses entrepôts. Ainsi, depuis ce week-end, de nombreux consommateurs se plaignent, via les réseaux sociaux, des délais de livraison annoncés sur les produits non catalogués comme indispensables. Et pourtant annoncés en stock et disponibles sur Amazon Prime. La plupart des fiches produits affiche un mois d’attente avant livraison de l’article.

Nous sommes donc loin des 24 à 48 heures d’expédition, promise par le géant du commerce électronique à tout nouvel abonné du service Amazon Prime. Aujourd'hui, les livraisons Prime les plus rapides prennent cinq jours.

Livrer moins de produits pour livrer tout le monde

Dans une déclaration faite au magazine Vox, un porte-parole d'Amazon a expliqué que les nouvelles dates de livraison sont le résultat d'un changement d'orientation de l'entreprise, qui donne la priorité aux articles essentiels pendant le confinement.

« Pour servir nos clients dans le besoin, tout en contribuant à assurer la sécurité de nos associés, nous avons modifié nos processus de logistique, de transport, de chaîne d'approvisionnement, d'achat et de vente à des tiers. Nous donnons la priorité au stockage et à la livraison des articles qui sont les plus importants pour nos clients. Cela a pour conséquence de rallonger certaines de nos promesses de livraison ».

En plus de repousser les dates de livraison des articles non essentiels, Amazon a déclaré qu'elle n'accepterait dans ses entrepôts aucun nouveau stock de ces articles jusqu'au début du mois d'avril. Seuls seront renouvelées les six catégories de produits de première nécessité.

La firme de Jeff Bezos a embauché dernièrement 100 000 nouveaux travailleurs pour l'aider à trier, emballer et livrer ces marchandises dans les meilleurs délais.

Via Recode