Le PDG de Qualcomm croit toujours en l'avenir des smartphones haut de gamme

Cristiano Amon PDG de Qualcomm
(Crédit photo: Qualcomm)

Cristiano Amon, directeur général de Qualcomm, estime que les ventes de smartphones haut de gamme ne seront pas affectées par un éventuel ralentissement économique, et a déclaré au Forum économique mondial (WEF) de Davos qu'il voyait une marge de croissance possible même dans le climat actuel.

Les ventes de smartphones ont chuté de 12,5 % en 2020, car les détaillants ont fermé leurs portes et les consommateurs ont retardé leurs achats. Cependant, la réouverture des marchés et la disponibilité des combinés 5G à des prix plus abordables ont contribué à une augmentation de 6 % en 2021.

Néanmoins, les défis permanents concernant les pénuries de composants, les perturbations de la chaîne d'approvisionnement et les blocages en Chine se sont conjugués pour menacer toute nouvelle croissance.

Ventes de smartphones

Ces problèmes ont été aggravés par des facteurs macroéconomiques et géopolitiques plus larges qui ont affecté l'économie mondiale, l'industrie mobile craignant que les consommateurs ne reportent ou n'abandonnent leurs achats de smartphones.

Qualcomm est le leader du marché des puces pour smartphones, mais détient un quasi-monopole sur le segment haut de gamme, fournissant divers composants, dont des processeurs et des modems, aux fabricants. Elle étend ses capacités technologiques et se lance dans de nouveaux domaines comme la réalité augmentée (AR).

Amon a déclaré que la maturité du marché des smartphones impliquait une marge de croissance limitée, la pandémie ayant élevé le rôle de la connectivité et de la technologie mobile, ce qui se traduit par une demande de combinés plus avancés et de nouvelles fonctionnalités.

"Les gens cherchent à avoir de meilleurs téléphones, avec plus de capacités", aurait dit Amon. "Ce sont des éléments qui peuvent maintenir la stabilité du marché du mobile, même face à l'inflation et au risque de ralentissement."

L'argument n'est pas dénué de pertinence, étant donné que les acheteurs potentiels d'appareils haut de gamme pourraient être moins touchés par l'augmentation du coût de la vie, tandis que les combinés haut de gamme ont été davantage protégés de la pénurie de composants.

Toutefois, malgré l'optimisme de Qualcomm, Bloomberg rapporte qu'Apple prévoit de maintenir les niveaux de production de l'iPhone en 2022, demandant aux fournisseurs d'assembler environ 220 millions d'appareils cette année.

Les analystes du secteur estiment que le second semestre 2022 offrira des conditions plus favorables à tous les fabricants, mais Apple, le deuxième plus grand fabricant mondial, bénéficiera de la grande fidélité à la marque et du lancement de l'iPhone 14 plus tard dans l'année, qui devrait représenter un saut technologique plus important que le modèle phare actuel.

Via Reuters (s'ouvre dans un nouvel onglet)

Rédactrice, TechRadar France

La globe-trotteuse de l’équipe. Clio se dévoue toujours pour analyser la qualité des réseaux 5G et Wi-Fi aux quatre coins du monde. Elle peut classer les hotspots comme les VPN les plus fiables, les applications indispensables pour anticiper la météo, les retards de vol ou la flambée du cours d’une devise. Mais surtout, elle adore comparer les gadgets domotiques qu’il est bon d’activer quand on rentre à la maison.