Skip to main content

La bande-annonce de Last Night in Soho montre une vision horrifique du Londres des années 1960

Last Night in Soho
(Crédit photo: Parisa Taghizadeh / Focus Features..)

La première bande-annonce de Last Night in Soho, le nouveau film très attendu du réalisateur de Hot Fuzz et Baby Driver, Edgar Wright, est enfin sortie. 

Le film, décrit comme un thriller psychologique mais ressemblant beaucoup à un film d'horreur, raconte l'histoire d'une jeune créatrice de mode qui parvient à se frayer un chemin dans le Londres des années 1960. Elle y rencontre une chanteuse qui s'avère être son idole (interprétée par Anya Taylor-Joy de The Queen's Gambit) - mais quelque chose ne tourne pas rond dans cette version de la capitale britannique, le synopsis du film indiquant que "le temps semble s'écrouler" dans cette réalité. 

Regardez la bande-annonce ci-dessous. Vous ne pourrez le voir qu'au cinéma - sa sortie est actuellement prévue le 22 octobre, juste avant Halloween, après avoir subi deux retards dus à la pandémie.

Matt Smith, de The Crown, joue également dans ce film, qui a été tourné en 2019. Comme les commentateurs l'ont souligné, il ressemble beaucoup à la version d'Edgar Wright de sa version de Suspiria de 1977 - l'éclairage suggère en tout cas qu'il y a là une forte influence. Wright est un fan notoire de ce long métrage, et il est même apparu dans une bande-annonce de ce dernier en 2013. 

Le film semble donc très différent des précédents travaux de Wright, et nous avons hâte de voir ce qu'il va nous proposer. 

Analyse : quelque chose de frais pour nous ramener dans les salles de cinéma.

Hollywood semble enfin vouloir reprendre les sorties en salles dans le monde entier à partir du mois prochain. Il n'y a donc aucune raison de penser que Last Night in Soho sera à nouveau retardé. 

On comprend pourquoi les producteurs du film ont préféré une sortie en salle plutôt qu'un service de streaming. Wright croit fermement à ce que les cinémas offrent au spectateur lorsqu'il s'agit d'une expérience partagée. La reconstitution du Londres des années 1960 dans ce film est magnifique, et c'est sur grand écran qu'elle est la plus intéressante.

Baby Driver était un rare exemple d'un film hollywoodien original atteignant le grand écran et devenant un succès fulgurant, un exploit que Wright a pu répéter plusieurs fois dans sa carrière. Espérons que ce film atteindra les mêmes sommets.