Skip to main content

La sûreté de l’ISS, structure de 450 tonnes en orbite autour de la Terre, est une nouvelle fois menacée

L'ISS en orbite autour de la Terre
(Crédit photo: NASA)

Les cosmonautes russes de la Station spatiale internationale (ISS) ont découvert de nouvelles fissures dans l'un de ses modules, un problème récurrent pour l’infrastructure vieillissante dont la masse en orbite est de 450 tonnes.

"Des fissures superficielles ont été découvertes à certains endroits du module Zarya", a déclaré Vladimir Solovyov, ingénieur en chef de la société aérospatiale. "C'est mauvais et cela suggère que les fissures vont commencer à s'étendre avec le temps".

M. Solovyov n'a pas précisé si lesdites fissures avaient provoqué une fuite d'air à l’intérieur de l'ISS. 

L'annonce de ces fissures intervient après un premier incident survenu le mois dernier à bord de l'ISS. Un module russe amarré à la station avait alors  accidentellement déclenché ses propulseurs, faisant brièvement dévier la station de sa trajectoire.

Bien que les ingénieurs du centre de contrôle aient pu corriger le cap, on craint que les contraintes inattendues subies par la structure ne l'aient endommagée. L’ingénierie n’a toujours pas pu évaluer la sévérité des dégâts, ni identifier les zones concernées.

D'autres anomalies sont apparues récemment, comme une baisse de la pression d'air dans le module Zvezda de l'ISS, à la suite d’une fuite assez sérieuse. 


L'ISS achèvera-t-elle sa mission ?

Si le développement de sa section principale s’est poursuivi jusqu'en 2011, l'ISS demeure habitée en permanence depuis novembre 2000. 

En temps spatial, plus de 20 ans, c'est une période impressionnante pendant laquelle la station et ses résidents s’exposent à de multiples dangers. A chaque rotation autour de la Terre (toutes les 90 minutes), l’infrastructure passe du froid extrême de l'espace à la chaleur nocive des rayons solaires. 

Toute cette usure laisse des traces. La présence de fissures superficielles sur l'ISS n'a de ce fait rien d’inattendu, mais elle nous rappelle aussi que l'incroyable mission de l'ISS touche bientôt à sa fin. Espérons que ces nouvelles fissures ne précipiteront pas son épilogue trop rapidement, car l'ISS est censée fonctionner au moins jusqu'en 2024. Avec une prolongation possible jusqu'en 2028.

Via Reuters

John Loeffler

John (He / Him / His) is TechRadar's Computing Staff Writer and is also a programmer, gamer, activist, and Brooklyn College alum currently living in Brooklyn, NY. Named by the CTA as a CES 2020 Media Trailblazer for his science and technology reporting, John specializes in all areas of computer science, including industry news, hardware reviews, PC gaming, as well as general science writing and the social impact of the tech industry.


You can find him online on Twitter at @thisdotjohn


Currently playing: Valheim, Darkest Dungeon, Satisfactory