Skip to main content

Huawei prépare son retour sur le trône des smartphones

Huawei
(Crédit photo: Internet)

Guo Ping, président tournant de Huawei, se veut extrêmement rassurant auprès de ses employés. En effet, il vient d’assurer que le géant chinois comptait bien redevenir le leader sur le marché mobile. Et ce, malgré les sanctions américaines qui continuent de paralyser la conception et les ventes internationales des smartphones Huawei.

M. Ping rappelle, entre autres, que le constructeur mobile a brièvement dépassé Samsung en tant que plus grand vendeur de smartphones au monde en 2020. Cependant, les États-Unis considèrent toujours Huawei comme une menace pour la sécurité nationale et poursuivent leur embargo. Les anciens partenaires américains de l’entreprise, à l’instar de Google, ont donc coupé l’accès à diverses technologies clés - dont l’interface Android. 

A saut de puce

Bien que Huawei soit parvenu depuis à contourner cet obstacle, en transférant en interne tout le processus de conception et de production de ses appareils mobiles (y compris HarmonyOS, son nouveau système d’exploitation), certains composants restent difficiles à remplacer.

La série de smartphones Huawei P50, lancée récemment, ne dispose pas de la connectivité 5G en raison de la complexité à obtenir les chipsets correspondants. Dans le même temps, nous craignons que la firme ne vienne à manquer de puces.

Cette perturbation affecte les ventes de la marque, tout comme celles d’Honor qui représentait jusqu’ici un quart de toutes les livraisons du groupe. 

Dans la transcription d'une séance de questions-réponses avec le personnel, effectuée par Reuters, Guo Ping ne conteste pas les menaces auxquelles l'entreprise est confrontée... mais a ajouté que tous les défis demeurent à portée - incluant celui d’occuper la première place du podium des meilleurs constructeurs de smartphones dans les années à venir.

"Tout le monde sait que les puces mobiles nécessitent une technologie avancée concentrée dans une taille compacte, avec une faible consommation d'énergie. Huawei peut la concevoir, mais personne ne peut nous aider à la fabriquer : nous sommes coincés", aurait-il avancé, avant de certifier que "Huawei continuera d'exister dans ce domaine et, grâce aux progrès continus dans la chaîne de production de ces puces, le trône finira par nous revenir".

Selon les chiffres récents du cabinet Canalys, Huawei était le septième constructeur mondial de smartphones au premier trimestre 2021.

Via Reuters

Steve McCaskill is TechRadar Pro's resident mobile industry expert, covering all aspects of the UK and global news, from operators to service providers and everything in between. He is a former editor of Silicon UK and journalist with over a decade's experience in the technology industry, writing about technology, in particular, telecoms, mobile and sports tech, sports, video games and media.