Skip to main content

Des millions d'utilisateurs de Microsoft Teams vont avoir une mauvaise surprise

Microsoft Teams
(Crédit photo: Microsoft)

Microsoft vient de révéler qu’elle allait bientôt révoquer le support des versions de la plateforme collaborative Teams, depuis un volume considérable d'anciennes versions de l’OS mobile Android.

Dans un communiqué publié sur le service de maintenance de Microsoft 365, la société a partagé un calendrier effectif officialisant le retrait de Microsoft Teams sur les versions 5, 6 et 7 d'Android. Ainsi, la prise en charge de Teams sur Android 5 sera supprimée le 1er mars 2022, tandis qu'Android 6 et 7 conserveront respectivement leur support jusqu'au 1er juillet et au 1er septembre de la même année.

Passé ces délais, Microsoft indique qu'elle ne fournira plus de "développement actif de mises à jour et de correctifs" pour ces versions. Toutefois, ces dernières continueront d’être sécurisées via Google Play Store, jusqu’à deux mois après chaque date de retrait mentionnée. 

Une mise à niveau s’impose

Si la grande majorité des utilisateurs d'Android utilisent des versions plus récentes du système d'exploitation mobile et ne seront pas affectés par ces changements, plusieurs millions d'entre eux demeurent tout de même concernés.

Selon les dernières données de StatCounter, 11,69% des utilisateurs d'Android composent actuellement avec Android 5, 6 ou 7. Au début de l'année, Google a annoncé qu'il y avait plus de trois milliards d'appareils Android actifs dans le monde.

Un calcul élargi suggère qu'environ 360 millions d'appareils Android n'auront donc plus accès à une version prise en charge du client Teams d'ici la fin de l'année prochaine, lorsque le processus d'expiration arrivera à son terme.

Certes, une partie des utilisateurs concernés auront effectué une mise à niveau vers un appareil plus récent d'ici là. Par ailleurs, la plupart des entreprises fournissent à leurs employés des smartphones et des tablettes fonctionnant sous des versions plus récentes d'Android - pour des raisons de sécurité évidentes. Cependant, cela laisse encore un grand nombre d'abonnés potentiels de Teams sans accès au service de visioconférence via leur appareil mobile.

Bien que Microsoft ait été en mesure de confirmer la véracité des délais rapportés, la société a refusé de fournir à TechRadar Pro ses motivations propres derrière la décision de retirer la prise en charge des anciens appareils Android.

Joel Khalili

Joel Khalili is a Staff Writer working across both TechRadar Pro and ITProPortal. He's interested in receiving pitches around cybersecurity, data privacy, cloud, storage, internet infrastructure, mobile, 5G and blockchain.