Skip to main content

Thor Love and Thunder : date de sortie, bande-annonce, intrigue, nouveaux personnages et théories

Thor Love and Thunder
(Crédit photo: Marvel Studios)

Thor: Love and Thunder est le quatrième film mettant en scène l’Avenger asgardien. Nous retrouverons Taika Waititi, déjà réalisateur de Thor: Ragnarok, aux commandes de ce nouvel opus. Mais il vous faudra patienter jusqu’en 2022, avant de retrouver Chris Hemsworth et son personnage apparaître pour la neuvième fois dans le MCU.

Natalie Portman revient également en tant que Jane Foster, mais pas question ici d’être reléguée au second plan - puisque l’astrophysicienne est garantie, via le pitch de Thor: Love and Thunder, de récupérer la force et les pouvoirs de notre super-héros ! En parlant de grandes retrouvailles, Jaime Alexander ramènera Sif, injustement écartée des précédents épisodes. Et puis, il y a Christian Bale, pressenti pour incarner le nouveau grand vilain du MCU. Sera-t-il à la hauteur de Thanos / Josh Brolin ?

Le tournage de Thor: Love and Thunder devait initialement démarrer en août 2020. Pandémie oblige, il a été reporté au 26 janvier 2021, ce qui déplace par ricochet sa date de sortie de plusieurs mois. Comme la plupart des films et des séries de la Phase 4 du MCU.

Voici tout ce que nous savons à propos de Thor: Love and Thunder, à ce jour. Si le casting et la date de sortie sont d’ores et déjà officiels (attention, tout peut encore changer d’ici sa diffusion en salles), l’histoire et les protagonistes impliqués restent énigmatiques. Heureusement, il nous reste une montagne de théories.

Date de sortie de Thor: Love and Thunder

Dans les plans initiaux de Marvel Studios, Thor: Love and Thunder aurait dû suivre les films Black Widow, The Eternals, Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings et Doctor Strange in the Multiverse of Madness. Ainsi que des séries Le Faucon et le Soldat de l’Hiver, WandaVision, Loki, What if puis Hawkeye. Thor 4, de son côté, devait envahir les salles de cinéma dès le 3 novembre 2021.

Entretemps,  une pandémie mondiale est passée par là et a complètement chamboulé le calendrier Marvel. Toutes les productions de 2020 ont été repoussées entre 2021 et 2022 (voir au-delà) et Thor: Love and Thunder a été reprogrammé pour sa part le 4 mai 2022 en France et deux jours plus tard sur le reste de la planète.

Casting de Thor: Love and Thunder

Thor: Ragnarok

(Image credit: Marvel Studios/Disney)
  • Chris Hemsworth : Thor
  • Tessa Thompson : Valkyrie
  • Natalie Portman : Thor/ Dr Jane Foster
  • Taika Waititi : Korg
  • Christian Bale : Gorr le tueur de dieux
  • Jaime Alexander : Sif
  • Chris Pratt : Star-Lord
  • Matt Damon : Loki

Comme attendu, Chris Hemsworth, Tessa Thompson et Natalie Portman continuent d’occuper le haut de l’affiche. Natalie Portman était pourtant absente des crédits de Thor: Ragnarok - pour rattraper le temps perdu, elle incarnera une nouvelle déesse du tonnerre. Que les fans des comics Marvel connaissent depuis la réécriture de la franchise Thor en 2014, via laquelle Jan Foster devient le personnage principal. Autre disparue de la saga cinématographique, Sif (Jaime Alexander), adulée par les fidèles du MCU, s’imposera de nouveau dans cet épisode qui se veut résolument féminin et féministe.

Face à ces guerrières, Chistian Bale dont la participation a été annoncée durant le Disney Investor Day de 2020, après des semaines de rumeurs persistantes. L’interprète de Batman et de John Connor troque ici sa garde-robe de héros contre un vrai rôle de méchant. Il donnera tout de même vie à Gorr, le tueur de dieux - un alter ego de Loki, abandonné par les divinités de sa planète et qui s’est juré d’exterminer toutes celles qui croiseraient un jour son chemin. Pas de chance, dans les comics et visiblement dans ce long-métrage, il croise celui de Thor.

En parlant de Loki (Tom Hiddleston), sera-t-il de retour dans Thor 4 ? Loki est mort dans la chronologie principale du MCU, mais Avengers Endgame nous a permis de faire connaissance avec l’une de ses existences alternatives, un Loki Bis qui a réussi à s’emparer du Tesseract et a glissé dans le Multivers. Nous tenons d’ailleurs ici le concept de la future série de Disney Plus qui lui est consacrée. De là à ce qu’Hiddleston fasse une apparition dans Thor: Love and Thunder, il n’y a qu’un coup de marteau. Après tout, il n’a jamais manqué aucune des aventures de son « frère ». Matt Damon, qui parodiait Loki dans Thor : Ragnarok, sera de retour dans ce quatrième opus, si l'on en croit quelques clichés échappés des coulisses.

See more

Quelques gardiens de la galaxie auront également droit à leur caméo. On parle évidemment de Chris Pratt, Star-Lord étant amené à venir taquiner Thor. Nebula (Karen Gillian) devrait de même avoir une brève apparition.

Enfin, Idris Elba a exprimé son intérêt de reprendre le rôle Heimdall, gardien d’Asgard. Peut-il ressusciter, après sa tragique disparition dans Avengers: Infinity War ? Tout est possible dans l’univers Marvel.

Bande-annonce de Thor: Love and Thunder

Pour le moment, aucun teaser vidéo et pas même un soupçon d’image n’a fuité sur les réseaux sociaux. Cela ne devrait plus tarder avec le lancement du tournage le 26 janvier dernier. La bande-annonce officielle de Thor: Love and Thunder, elle, ne devrait pas nous parvenir avant l’été 2021. Au plus tôt.

Histoire de Thor: Love and Thunder  

Mighty Thor

(Image credit: Marvel)

Nous espérons que Thor: Love and Thunder lèvera le flou sur la destinée du Dieu défraichi après l’épilogue d’Avergers: Endgame. Nous l’avons abandonné alors qu’il renonçait à la couronne d’Asgard (laissée à Valkyrie) et s’enrôlait chez les Gardiens de la Galaxie. Au grand désespoir de Star-Lord.

Comme Thor: Love and Thunder précédera Les Gardiens de la Galaxie vol.3 au cinéma, il a plus de chance de nous livrer les moindres détails sur leur collaboration improbable.  

Love and Thunder sera directement inspiré de la série de comics Mighty Thor, pilotée par Jason Aaron, scénariste phare de la maison Marvel. Dans cet arc, Odinson perd la capacité de soulever le marteau Mjolnir. Une personne insoupçonnée va alors le remplacer dans sa mission : Jane Foster, son ancien amour terrestre, qui doit lutter dans le même temps contre un cancer du sein.  

« J’ai découvert Mighty Thor en plein tournage de Ragnarok », a révélé Waititi sur la scène du dernier Comic-Con de San Diego. « Pour ceux d’entre vous qui l’ont lu, je ne dévoile rien en affirmant que c’est une histoire incroyable, remplie d’émotions ».

 Natalie Portman a de son côté confirmé l’importance de Jane Foster qui passe, pour la première fois, sur le devant de la scène. D’après l’actrice, le véritable super-vilain du film est la maladie qui ronge l’astrophysicienne. Et ses récents pouvoirs ne vont pas arranger les choses.

A l’instar de Thor: Ragnarok qui fait superficiellement référence à l’arc comics Planète Hulk, nous pouvons compter sur Taika Waititi pour prendre Mighty Thor comme point de départ de Love and Thunder, tout en brodant un récit original à 99% derrière.  

Le cinéaste définit le scénario de sa dernière création comme « bien supérieur et de la meilleure des façons ». « Il fait passer Ragnarok pour un film académique. C’est comme si nous avions demandé à des enfants de 10 ans comment il fallait construire chaque scène, et qu’ils ont simplement dit amen à tout ».

Autre fait intéressant : dans les bandes dessinées originales, Gorr - némésis de Love and Thunder - affronte un Thor bien plus âgé, avec une barbe blanche qui en fait le reflet d’Odin. Waititi osera-t-il imposer un vieillissement prématuré à Chris Hemsworth ? Il est assez farfelu pour cela.

La dernière aventure de Thor ?

Thor: Love and Thunder marquera-t-il les adieux de l’Avenger au MCU ? C’est aussi une possibilité. Disney veut apporter du sang neuf et cette Phase 4 est clairement une transition qui imposera des super-héros inédits. Après le chapitre Ragnarok qui semblait réinventer le Dieu du Tonnerre, Love and Thunder pourrait simplement en finir avec lui et donner les clés de la franchise (ou plutôt le marteau) à Natalie Portman. Disney la courtise grandement depuis 2020, en l’impliquant dans divers projets dont le documentaire animalier Dolphin Reef et la série d’animation Marvel à venir, What if.

Après les départs de Chris Evans et Robert Downey Jr, la possibilité d’un MCU sans Chris Hemsworth annihilerait définitivement le premier panthéon des Avengers.