Skip to main content

Test du Sandisk Professional G-Drive 2 To

Ce nouveau SSD externe offre un support de stockage haut de gamme qui allie durabilité et vitesse de transfert élevée.

Sandisk Professional G-Drive
(Image: © Future)

Notre verdict

Le G-Drive de Sandisk Professional n'est pas le SSD externe le plus rapide, mais c'est certainement l'un des plus robustes que nous ayons évalués ces dernières années. Si vous avez besoin que vos données soient physiquement sécurisées à long terme, alors ce modèle devrait aisément gagner vos faveurs.

Pour

  • Garantie de cinq ans
  • Bonnes performances

Contre

  • Coûteux
  • Pas de rabat de protection pour le port USB
  • Plus volumineux que souhaité
  • Pas de logiciel ou de services groupés

Malgré les récents problèmes liés à la pénurie de semi-conducteurs et aux interruptions de livraison, le marché des SSD se veut plus rentable que jamais - avec une baisse des prix notable. Pour autant, les performances, elles, sont portées vers le haut tout comme la capacité de stockage. Les SSD portables sont les premiers à bénéficier de cette tendance, et le lancement de nouveaux modèles ne faiblit pas.

Le Sandisk Professional G-Drive en est un excellent exemple. Ce périphérique de stockage externe et robuste s’affiche toujours plus cher que les disques durs externes, mais ce tarif diminue rapidement. En revanche, sa technologie, sa vitesse, sa fiabilité, sa consommation d’énergie et sa taille ont clairement été optimisées.

Prix et disponibilité du Sandisk Professional G-Drive 2 To 

Le Sandisk Professional G-Drive de 2 To (SDPS11A-002T-GBANB) est disponible directement auprès de la boutique Sandisk / Western Digital et de quelques revendeurs, au prix de 406,99 €. Au moment où nous rédigeons ce test. 

La vue arrière du Sandisk Professional G-Drive 2 To

(Image credit: Future)

Design du Sandisk Professional G-Drive 2 To

Western Digital a adopté le même design industriel pour tous ses produits professionnels. Un mélange de caoutchouc souple - pour amortir les chutes - et de métal (aluminium) pour renforcer le noyau et servir de conduit de dissipation de la chaleur. Sa taille et son poids (95 x 50 x 15 mm, 90 g) lui permettent d'être suffisamment compact pour se glisser dans la poche d'un jean.  

Port USB-C du Sandisk Professional G-Drive 2 To

(Image credit: Future)

À part un connecteur Type-C (3.2 Gen 2) et une LED d'état, il n'y a pas grand-chose à noter au niveau de la conception. Aucun logiciel n'est fourni avec l'appareil, mais vous pouvez télécharger un logiciel de cryptage matériel AES-XTS 256 bits activé par mot de passe.  

Indicateur LED du Sandisk Professional G-Drive 2 To

(Image credit: Future)

Notez que vous recevez deux câbles USB-C, dont l'un est équipé d'un connecteur Type-A pour la rétrocompatibilité. Le SSD offre une résistance à l'eau et à la poussière IP67 ainsi que, d’après Western Digital, une protection contre les chutes jusqu'à 3 mètres et une résistance à l'écrasement jusqu'à 900 kg. 

Vue d'ensemble du Sandisk Professional G-Drive 2 To

(Image credit: Future)

Performances du Sandisk Professional G-Drive 2 To

Le G-Drive inclut une connexion SuperSpeed USB 10Gbps (USB 3.2 Gen 2) qui délivre une vitesse théorique maximale de 1,25 Go/s. Une fois ces généralités prises en compte, il faut s'attendre à des vitesses de 1 Go/s - WD déclarant que les vitesses de transfert peuvent monter jusqu’à 1,05 Go/s.

C'est environ le double de ce que vous obtiendriez avec un périphérique SATA, ce qui en fait un outil idéal pour éditer et sauvegarder rapidement des fichiers source volumineux. Qu'il s'agisse d'images (photos RAW) ou de vidéos (séquences 4K), il fournit aussi un complément potentiel à la sauvegarde sur le cloud... dans le cadre d'une stratégie de sauvegarde 3-2-1. 

Benchmarks

Voici les différents tests de performance menés sur le Sandisk Professional G-Drive :

CrystalDiskMark : 1064 MBps (lecture) ; 1041 MBps (écriture)
Atto : 1019 MBps (lecture, 256 mb) ;  962 MBps (écriture, 256 mb)
AS SSD : 964 MBps (lecture séquentielle) ; 956 MBps (écriture séquentielle)
AJA : 909 MBps (lecture) ; 947 Mbps (écriture)

Le contrôleur SSD et la mémoire flash NAND utilisés sont inconnus ; cependant, nous supposons qu'il partage un peu d'ADN avec le SN530, la plateforme NVMe d'entrée de gamme de Western Digital.

Étant donné que le disque est formaté HFS+ à l’achat, vous devrez reformater le G-Drive pour l'utiliser avec Windows 10. Ce qui implique un détour par la Gestion de l'ordinateur pour lancer la Gestion des disques et créer la partition. Une fois cette opération finalisée, nous avons réussi à atteindre une performance réelle (déplacement d'un seul fichier de 10 Go à l'aide de l'Explorateur Windows) d'un peu moins de 400 Mo/s tandis que divers benchmarks (AJA, CDM, ATTO et AS SSD) montrent que les vitesses d'écriture se situent entre 947 et 1041 Mo/s et que les vitesses de lecture atteignent jusqu'à 1064 Mo/s. Pas mal du tout.

Vous bénéficiez en bonus d'une garantie de cinq ans, mais vous devrez envoyer le disque défectueux à Sandisk à vos frais. Il convient de noter que si vous faites appel à un service de récupération de données, vous n'annulerez pas une garantie limitée (par ailleurs valide), à condition que vous réclamiez une attestation écrite du fournisseur de services.

Face à face

Nous recherchons ici des disques durs externes de 2 To super rapides, extrêmement robustes et classés IP67+. Cela exclut les disques Samsung T7 Touch, qui ne sont pas étanches.

Tout d'abord, le LaCie 1 To USB 3.2 Gen 2 Type C se rapproche grandement du Sandisk Professional G-Drive en ce qui concerne la garantie et les performances, mais il coûte plus cher (comptez 530 € environ). Il s’avère en outre plus volumineux, et sa couleur orange ne sera pas au goût de tout le monde). Est-ce qu'il justifie son supplément tarifaire par l'inclusion des services de récupération de données Rescue de Seagate ? C'est à voir.

Si la protection absolue des données est votre priorité, le SSD externe robuste DiskAshur M2 d'iStorage doit devenir l'un des favoris. Il utilise un système de code PIN pour décrypter les données stockées et se révèle, sur le papier du moins, bien plus solide que le G-Drive. Le disque LaCie, quant à lui, est plus cher et, pour ne rien arranger, beaucoup plus lent. Un cas classique de facilité d'utilisation prenant le pas sur la sécurité.

Si rechercher le meilleur rapport qualité-prix est votre principale préoccupation, alors le Teamgroup PD1000 (à 240 € environ) mérite votre attention. Il est accompagné d'une garantie de 3 ans "seulement", mais présente les mêmes caractéristiques que le Sandisk Professional, à un prix bien inférieur. Assurez-vous d'obtenir une option cloud pour sauvegarder doublement vos données, juste au cas où.

Pour conclure...

Le Sandisk Professional G-Drive n'est pas un disque externe ordinaire. Non seulement il est robuste, mais il est également assorti d'une garantie de cinq ans. Bien que n’égalant pas la qualité du service de récupération des données Rescue de Seagate. Celui-ci est désormais fourni gratuitement avec un certain nombre de SSD externes grand public (comme le Seagate OneTouch 1 To).

Dans l'ensemble, si l'on écarte les alternatives bien moins chères proposées par des constructeurs moins connus, Sandisk n'a pas vraiment intérêt à baisser encore le prix du G-Drive. Il n’y a qu’à noter la présence du G-Drive Pro, dont le tarif se veut 50% plus élevé. En contrepartie d’une amélioration de la vitesse de près de 200%, grâce à son interface Thunderbolt 3.

Desire Athow

Managing Editor, TechRadar Pro

Désiré has been musing and writing about technology in a career spanning four decades. Following an eight-year stint at ITProPortal.com where he discovered the joys of global techfests, Désiré now heads up TechRadar Pro. He has an affinity for anything hardware and staunchly refuses to stop writing reviews of obscure products or cover niche B2B software-as-a-service providers.