Skip to main content

Test Nikon Z fc

L’union parfaite du design rétro et de la polyvalence des appareils photo sans miroir.

Nikon Z fc
(Image: © Future)

TechRadar Verdict

Le Nikon Z fc offre une excellente expérience de prise de vue, différente de celle du Nikon Z50, à un prix avantageux. L'écran à angle variable apparaît comme un choix inspiré qui incarne le concept de "fusion" entre les lignes classiques et modernes de Nikon. Les photographes plus avancés pourraient regretter l'absence de protection contre les intempéries et celle d'un capteur plein format plus grand, surtout si l'on considère la disponibilité actuelle d'objectifs natifs. Mais pour tous les autres, le Z fc est un mélange intéressant de conception rétro et de puissance de prise de vue hybride.

Pros

  • +

    Beau design

  • +

    Écran tactile à angle variable très utile

  • +

    Un équilibre bien trouvé entre le rétro et le moderne

  • +

    Excellent rapport qualité-prix

Cons

  • -

    Besoin de plus d'objectifs natifs

  • -

    Poignée moins adaptée aux grands objectifs

  • -

    Pas de support UHS-II

Le Nikon Z fc est le second appareil photo sans miroir de la société doté d'un capteur APS-C, après le Nikon Z50. Sous le capot, les deux appareils sont pratiquement identiques, mais de l'extérieur, il est clair que l'expérience de prise de vue est totalement différente. La majeure partie de cet article se concentre donc sur le nouveau design du Nikon Z fc.

La gamme Nikon Z actuelle se compose de deux appareils APS-C, de deux modèles plein format de deuxième génération, le Nikon Z6 II et le Nikon Z7 II, et du Nikon Z5. La gamme d'objectifs natifs est beaucoup plus développée pour le plein format, avec 17 objectifs contre les deux objectifs de kit zoom dédiés à l'APS-C. Cependant, le nouvel objectif Z 28mm f/2.8 SE lancé en même temps que le Nikon Z fc que nous avions lors de ce test est un couple esthétique et un objectif équivalent à 42mm f/2.8 convaincant.

Nikon Z fc

(Image credit: Future)

Que se cache-t-il donc derrière le nom de ce nouvel appareil photo ? F" signifie "fusion", c'est-à-dire entre l'ancien et le nouveau. Cette rhétorique existe dans le Nikon Df plein format de 2013, et de la même manière, nous avons ici un appareil photo numérique inspiré par les appareils photo analogiques hérités de la société.

Dans le cas du Nikon Z fc, un appareil photo sans miroir pour débutants, un hommage est rendu au Nikon FM2, vieux de 30 ans ; le facteur de forme et les dimensions vues de face sont pratiquement les mêmes. Le FM2 est plus profond en raison de son porte-film et de son format plein cadre plus grand qui exige physiquement plus de profondeur.

Quant au "c" du nom, il indique que l'appareil est destiné à un usage "occasionnel". Il peut s'agir d'un prix compétitif, d'un format de capteur plus petit que le plein format, d'un écran à angle variable, d'un modeste emplacement pour carte SD UHS-I ou de l'absence d'étanchéité.

Non, nous ne voulons pas trop dénigrer ce magnifique appareil photo pour débutants. Et c'est un peu dommage, car nous ne pouvons-nous empêcher de souhaiter qu'il s'agisse d'un "Nikon Z f" plutôt que d'un Nikon Z fc. L'appareil dont il s'inspire, le Nikon FM2, était un véritable outil de travail plein format avec un obturateur mécanique capable d'enchaîner les vues sans batterie. C'est un appareil qui dure, alors que le Nikon Z fc s'adresse à un tout autre photographe.

Le Z fc n'en est pas moins un bel appareil photo décontracté, doté de spécifications performantes : capteur de 20,9 Mpx, vidéo 4K jusqu'à 30 images par seconde, suivi Auto Focus continu pour les personnes, les animaux, les visages et les yeux, et écran tactile à angle variable. Le Z fc est également une option abordable ; si vous voulez un appareil photo numérique avec des molettes de réglage de l'ISO, de la vitesse d'obturation et de la compensation de l'exposition, vous devrez vous tourner vers le Fujifilm X-T4, deux fois plus cher.

Pour les photographes de voyage ou ceux qui veulent un appareil aussi joli que les photos qu'il prend, le Nikon Z fc est l'un des meilleurs appareils photo sans miroir que vous pouvez acheter. Les photographes passionnés qui ont besoin de fonctionnalités telles que le double logement de carte devront chercher ailleurs, et nous espérons une version plein format, mais peu d'appareils modernes sont aussi agréables à utiliser que celui-ci.    

Prix et disponibilité

Le Nikon Z fc est disponible à l'achat dans une variété de packs. Si vous souhaitez acheter uniquement le boîtier de l'appareil, il vous en coûtera 999€, mais vous pouvez également l'acheter avec différents objectifs, ou dans un kit d'objectifs comprenant des zooms grand angle et téléobjectif.

Nikon Z fc

(Image credit: Future)

Le kit idéal pour les photographes de rue sera probablement le Nikon Z fc avec le nouvel objectif principal Nikkor Z 28mm f/2.8 SE, qui coûteront ensemble 1319€. Si vous préférez opter pour le Z fc avec l'objectif Nikkor Z DX 16-50mm f/3.5-6.3 VR, ce kit vous coûtera 1199€.

Design

  • C'est un appareil photo étonnant
  • Écran tactile à angle variable inspiré
  • Un nouvel objectif Z 28mm f/2.8 au style rétro

Il n'est pas nécessaire d'être un fan du Nikon FM2 pour apprécier le design du Nikon Z fc. C'est un appareil photo de toute beauté. Nous nous souvenons bien du Nikon FM2 - un appareil photo ambitieux pour les passionnés - et l'attention portée aux détails dans la réitération du FM2 pour aujourd'hui est admirablement soignée.

Il y a tout à aimer dans le Nikon Z fc. De face, il a pratiquement les mêmes dimensions que le FM2, ce qui signifie qu'il s'agit d'un appareil minuscule, qui tient à peine dans la main. Son facteur de forme, ses caractéristiques de conception, tout chante le FM2. Même la typographie s'en inspire.

La vue du dessus est tout aussi impressionnante. Bien qu'il soit plus fin que le FM2, il comporte toujours des cadrans d'exposition pour l'ISO, la vitesse d'obturation et la compensation d'exposition. Nous adorons la minuscule fenêtre avec un affichage LCD du réglage actuel de l'ouverture. Nikon a fait le plus gros du chemin, mais attendez, les objectifs.

Un nouvel objectif Nikkor Z 28mm f/2.8 SE a été lancé en même temps que le Z fc, et comme l'appareil photo, il a certainement l'air rétro. Mais pourquoi n'y a-t-il pas de bague de contrôle d'ouverture sur cette édition spéciale d'objectif plein format ? Avec tous les cadrans d'exposition sur la plaque supérieure de l'appareil photo, une bague de contrôle de l'ouverture nous manquait cruellement sur l'objectif et vous n'en trouverez pas sur les autres objectifs Z de Nikon.

Vous pouvez faire passer la seule bague de contrôle de l'objectif 28 mm de la mise au point à l'ouverture, mais vous ne pouvez pas avoir les deux en même temps. Sinon, vous pouvez modifier l'ouverture à l'aide de la molette de commande avant de l'appareil photo, mais ce n'est pas aussi intuitif que sur l'objectif, surtout lorsque vous déplacez déjà la molette de vitesse d'obturation avec ces mêmes doigts.

En fin de compte, l'absence de bague de contrôle d'ouverture dédiée à l'objectif devient une raison d'utiliser le Z fc en mode automatique, en renonçant aux molettes supérieures pour les changements d'exposition (le point principal de ce concept). Comme pour la majorité des objectifs Fujifilm de la série X, nous espérons que de nouvelles éditions spéciales d'objectifs hérités seront lancées pour la série Z, avec une commande d'ouverture. Mais si vous ne photographiez pas en priorité ouverture, peu importe, non ?

La molette ISO sur le dessus de l'appareil photo Nikon Z fc

(Image credit: Future)

En comprenant ces cadrans d'exposition, le commutateur de mode de programme intégré qui inclut l'auto, la mise en œuvre de l'ISO automatique dans l'appareil, vous pouvez obtenir l'effet d'exposition que vous voulez super rapidement. À propos, l'ISO automatique intégré à l'appareil fait du charme comme les appareils Nikon haut de gamme, ce qui signifie que la vitesse d'obturation minimale acceptable peut être sélectionnée manuellement.

Par ailleurs, l'écran tactile rabattable du Z fc, utilisé par les amateurs de selfie et les vidéastes, est tout à fait approprié ici, mais pour d'autres raisons. Ce type d'écran peut être complètement replié - révélant à la place une finition protectrice en cuir pommelé. Vous pouvez prétendre qu'il n'y a pas d'écran, ce qui n'est pas possible avec les écrans fixes ou inclinables. Nous ne sommes pas tout à fait sur le territoire du Fujifilm X-Pro 3 - un appareil photo qui simule un rouleau de film chargé à l'arrière - mais le look est parfait.

Avec un œilleton circulaire pour le viseur électronique (EVF), le design arrière est complet. L'EVF est un écran de taille raisonnable, doté de fonctionnalités et de performances compétitives à ce niveau de prix : 2,36 millions de points et une fréquence de rafraîchissement de 60 images par seconde. Il vous faudra cependant approcher votre œil de très près pour obtenir une vue claire.

Nikon Z fc

(Image credit: Future)

Quant à l'écran tactile, il est très simple à utiliser. Vous disposez d'une mise au point tactile avec suivi du sujet, d'un déclencheur, d'une navigation complète dans les menus et d'un contrôle de la lecture. Et l'encombrement de l'écran tactile est minime, n'ajoutant que très peu à la taille globale du Z fc.

Autour des molettes d'exposition, de petits indices montrent qu'il s'agit d'un appareil photo d'aujourd'hui. La molette de vitesse d'obturation est dotée d'un commutateur permettant de passer de la prise de vue d'images fixes à la vidéo (le Nikon Df ne pouvait pas prendre de vidéo du tout - un choix philosophique). Malheureusement, le menu de l'appareil reste le même, qu'il s'agisse de photos ou de vidéos. Des menus personnalisés distincts seraient les bienvenus pour la photo et la vidéo afin de simplifier la navigation dans les options.

Le Nikon Z fc possède un "squelette" en alliage de magnésium, ce qui est très impressionnant à ce niveau de prix. Cependant, il n'y a pas de joint d'étanchéité, ce qui fait honneur à son appellation "casual". C'est peut-être dû à son look, mais nous avons été particulièrement attentifs à l'entretien de l'appareil.

La batterie du Nikon Z fc

(Image credit: Future)

Lors de notre utilisation du Z fc, nous avons trouvé que l'autonomie de la batterie était conforme à la norme, permettant une journée complète d'utilisation modérée pour laquelle cet appareil est techniquement conçu. Si vous vous lancez dans la vidéo ou si vous vous orientez vers les longues séquences en continu, l'image est différente, bien sûr. Cependant, il est désormais possible de charger la caméra en déplacement via l'entrée USB-C. Pratique. En parlant d'entrées, il y a un port micro de 3,5 mm, plus un mini HDMI.

Ailleurs, ce que vous obtenez avec la technologie sans miroir est une option pour un obturateur silencieux. Associé à l'écran pivotant pour une visualisation subtile au niveau de la taille, le Z fc est un appareil photo discret, idéal pour la photographie de voyage et de rue.

Face au Nikon Z50, dont le prix est similaire, nous préférons le design du Z fc. Il y a l'écran à angle variable et la charge USB-C, et la compensation d'exposition est opérationnelle en mode d'exposition automatique. Certains préféreront peut-être la sensation de la poignée plus profonde du Z50, surtout avec des objectifs plus longs, bien qu'il existe une poignée en option pour le Z fc.

Caractéristiques principales et performances

  • AF de suivi avec priorité pour les personnes et les animaux
  • Prise de vue en rafale à 11 images/s
  • Emplacement unique pour carte SD UHS-I

Malgré son charme rétro et l'accent mis sur le contrôle manuel, le Nikon Z fc n'est pas en reste et dispose d'un ensemble de fonctionnalités compétitives.

Le temps de démarrage est rapide, l'appareil étant capable de prendre des photos dans la seconde qui suit sa mise sous tension. Il ne faut pas traîner. Les objectifs de la série Z effectuent une mise au point rapide et silencieuse pour les scènes générales et offrent également une mise au point manuelle. L'autofocus avec suivi tactile à l'écran colle à votre sujet et le Z fc détecte les visages et les yeux avec une vitesse, une précision et une fiabilité raisonnables.

Avec le viseur en jeu, vous pouvez appuyer sur le bouton OK pour faire apparaître une zone de sélection de mise au point manuelle, bien que vous ne puissiez pas faire glisser l'écran tactile ouvert pour sélectionner la zone de mise au point automatique.

Le viseur du Nikon Z fc

(Image credit: Future)

Il est possible de réaliser des séquences d'action à grande vitesse (jusqu'à 11 images par seconde) en mode "étendu", avec mise au point automatique et exposition automatique en continu. Cependant, l'appareil ne prend en charge que la carte SD UHS-I, plus ancienne et plus lente, ce qui signifie que ces séquences sont maintenues pendant environ 22 images - soit deux secondes - et que vous devrez attendre un certain temps pour que ces images soient traitées afin de retrouver la pleine vitesse de fonctionnement.

Le mode continu est beaucoup plus lent (5 images par seconde), mais vous obtenez environ 35 images, ce qui signifie que la rafale est plus longue. Là encore, il faut un peu de temps pour effacer ces fichiers et retrouver la pleine capacité de capture. En résumé, le Z fc est bon pour les flashs d'action rapides, mais il n'est pas vraiment adapté aux scénarios d'action soutenue.

Qualité d'image

  • Capteur APS-C de 20,9 millions de pixels
  • ISO 100-51 200
  • Choix d'un objectif 'DX' basique de la série Z

Avec le même capteur APS-C de 20,9 millions de pixels que le Nikon Z50, on peut s'attendre à la même qualité d'image avec le Nikon Z fc. Et à part quelques manipulations qui peuvent avoir un impact sur les photos que vous obtenez - comme la molette de compensation d'exposition à portée de main - les choses sont effectivement les mêmes, ce qui n'est pas une mauvaise chose.

Le capteur de 20,9 mégapixels gère très bien le bruit, et tous les réglages jusqu'à ISO 6400 semblent propres, surtout ceux inférieurs à ISO 800. La règle générale est d'éviter les deux réglages ISO les plus élevés si vous voulez éviter l'impact négatif du bruit, en l'occurrence ISO 25 600 et ISO 51 200. La plage dynamique est impressionnante et la mise en œuvre d'un mode HDR est simple et efficace.

Il existe une multitude d'options de balance des blancs automatique (AWB), avec notamment la possibilité de conserver les tons chauds. En général, les couleurs sont excellentes dès le départ, mais les couleurs dominantes d'une scène peuvent avoir un impact sur la température et la teinte des autres couleurs. Par exemple, un bleu dominant peut donner aux tons de la peau un aspect un peu jaune, ou une vista verte se traduit par un magenta excessif ailleurs, etc. C'est toujours un problème standard pour l’option AWB.

Le profil de couleur standard donne un degré de saturation subtil et rafraîchissant, plus proche d'un profil de couleur neutre dans d'autres systèmes. L'édition en mode brut permet d'ajuster l'exposition (±2EV), la balance des blancs, le profil de couleur et le mode d'image, entre autres.

La disponibilité des objectifs natifs est peut-être l'un des facteurs qui freinent la qualité d'image du Nikon Z fc. La feuille de route des objectifs pour les appareils sans miroir Nikon dotés de capteurs APS-C semble vaguement prometteuse, mais à l'heure où nous écrivons ces lignes, de meilleurs objectifs sont disponibles pour la série X de Fujifilm.

Faut-il acheter le Nikon Z fc ?

Nikon Z fc

(Image credit: Future)

Achetez-le si...

Vous aimez les objets rétro…
Le Nikon Zfc est un objet de toute beauté, que vous soyez un fanboy de Nikon ou non. Tout est rétro-chic : cadrans d'exposition, typographie classique, viseur circulaire, finition en cuir, complété par une plaque supérieure argentée. C'est magnifique.

… mais vous restez fidèle à la modernité
L'écran tactile à angle variable fait passer le Z fc de l'ancien au nouveau monde. Rangé, vous pouvez faire comme s'il n'y avait pas d'écran du tout. Si vous le faites pivoter, vous obtenez un écran tactile simple, intuitif et polyvalent pour le suivi de la mise au point, la capture de photos et de vidéos et la navigation.

Vous préférez contrôler manuellement l'exposition
Si vous manipulez régulièrement les paramètres d'exposition, les molettes d'exposition dédiées constituent une méthode plus intuitive que les molettes de commande génériques, une fois que vous en avez pris l'habitude. Avec des molettes pour la sensibilité ISO, la vitesse d'obturation et la correction d'exposition, ainsi qu'une bague de contrôle de l'objectif qui peut être personnalisée entre le contrôle de la mise au point et de l'ouverture, et le contrôle automatique de la sensibilité ISO et de la vitesse d'obturation dans l'appareil, vous aurez rapidement configuré votre Nikon Z fc pour qu'il s'adapte à votre style de prise de vue.

Ne l'achetez pas si...

Vous êtes un "puriste"
Il s'en rapproche et en a l'apparence, mais le Z fc n'est pas accompagné d'objectifs de la série Z dotés d'une bague de contrôle de l'ouverture dédiée. Le Z fc n'est donc pas à 100 % le véritable appareil rétro. Dans le cas de l'objectif 28 mm f/2.8, il existe une bague de contrôle de l'objectif, mais vous devrez choisir dans l'appareil photo s'il faut régler la mise au point manuelle ou l'ouverture.

Vous recherchez un boîtier solide
Même s'il ressemble à un FM2, le Z fc n'est pas du tout le même en termes de qualité de fabrication. Il n'y a pas d'étanchéité, c'est donc un appareil dont il faut faire attention lorsque l’on est proche d’un point d’eau. En toute honnêteté, le Z fc est un appareil " décontracté " et son prix est en conséquence.

Vous avez besoin d'un large choix d'objectifs
Il n'existe actuellement que deux zooms en kit de la série Z qui sont conçus spécifiquement pour le format APS-C. Il est possible d'utiliser des objectifs plein format pour les appareils photo numériques. Il est possible d'utiliser des objectifs Nikon Z plein format avec le fc Z. La gamme, qui ne cesse de s'élargir, en compte actuellement 17, mais il n'y a pas d'options ultra-grand angle (si l'on tient compte du recadrage du format APS-C) et le rapport taille/coût peut ne pas correspondre. Une autre option est l'adaptateur FTZ, qui rend des centaines d'objectifs Nikon G et Nikon F compatibles avec le fc Z, mais les objectifs adaptés ont des inconvénients. Le Fujifilm X-T30 II, quant à lui, bénéficie d'une vaste gamme d'objectifs dédiés.