Skip to main content

Test du Google Home Mini

Petit par le prix, grand par les capacités.

Google Home Mini
Crédit photo : TechRadar

Notre verdict

Le Google Home Mini est aujourd’hui le moyen le plus économique d’étendre l’utilisation de l’Assistant Google à l’intégralité de votre foyer. Contrôler votre éclairage, vos appareils audio et vidéo ou encore la sécurité de votre maison n’a jamais été aussi simple. Si vous pouvez passer outre ses performances sonores médiocres, la plus petite des enceintes connectées Google s’avère un excellent compagnon de bureau, avec un rapport qualité-prix incontournable.

Pour

  • Compatible avec l’ensemble de vos appareils high-tech
  • Connectivité Bluetooth remarquable…
  • …Tout comme la reconnaissance vocale
  • Facile à ranger

Contre

  • Qualité audio passable

Il n’y a pas que sa taille qui est réduite. L’enceinte connectée brille également par son prix inférieur à 40 €. Qui plus est, le Google Home Mini est l’appareil Bluetooth le mieux placé pour utiliser tout le potentiel de Google Assistant. Cette version embarquée s’avère la plus précise et rapide pour répondre à vos questions, enchaîner vos playlists musicales, optimiser votre facture d’électricité ou lancer votre émission de télévision favorite. En n’utilisant que votre voix.

Le Home Mini comprend les mêmes fonctionnalités que le Google Home plus grand et plus cher, tout comme celles du Google Home Max beaucoup plus puissant. Les comparaisons s’arrêtent là cependant, l’enceinte lite de Google ne pouvant rivaliser avec ses grandes sœurs ni sur la durée de vie de la batterie, ni sur la scène sonore. Car bien que délivrant un son à 360° et prenant en charge une grande variété de services de streaming musical, notre appareil audio ne semble abonné qu’aux basses fréquences.

Mieux vaut donc composer avec une autre enceinte nomade ou un système hifi compatibles sur lesquels il s’appairera facilement pour diffuser la musique qui vous plait. Le Home Mini prend en effet toute sa place dans un ensemble multiroom et reste sensible à l’essentiel : vos cordes vocales. Son microphone se veut d’une précision absolue et assure un traitement précis et immédiat de vos différentes requêtes.

Google Home Mini

Crédit photo : TechRadar

Si malgré tout la qualité sonore reste le critère essentiel de votre achat, nous ne saurons que trop vous conseiller les modèles haut de gamme de Google et particulièrement le Home Max. Sachez également, que pour 20 € de plus, le Google Nest Mini, plus récent, promet une mise à niveau du rendu audio - mais toujours en dessous du reste de la gamme.

Reste qu’il est impossible de ne pas recommander ce petit appareil. Son assistant intelligent, sa grande liste de fonctionnalités et son prix extrêmement bas en font un cadeau d’anniversaire ou de Noël qui ne sera jamais échangé. Pour vos proches comme pour vous.

Google Home Mini

Crédit photo : TechRadar

Design du Google Home Mini

Le Home Mini donne l'impression que Google a voulu compressé le grand format du Home pour en faire un objet compact, qui se pose aisément dans n’importe quelle pièce de votre appartement ou de votre maison. Ce macaron mesure moins de 10 centimètres de diamètre pour 4 centimètres d’épaisseur. Et il ne pèse que 174 grammes, un poids plume qui s’explique par l’absence de batterie, à l’instar de l’Amazon Echo Dot.

Le tissu en nylon qui recouvre l’enceinte n’a pas qu’une vocation esthétique. Il ajoute au confort des commandes tactiles et rend ces dernières plus sensibles.

Ces commandes sont au nombre de trois. Vous devez ainsi appuyer sur les extrémités gauche et droite de l’appareil pour respectivement baisser ou augmenter le volume. Tandis qu’à l’arrière un commutateur vous permet d’activer ou de mettre hors service le microphone (pratique si vous êtes un peu paranoïaque et que vous craignez l’écoute intempestive de Google Assistant). Au-dessus enfin, quatre LEDs indiquent l’intensité du volume. 

Google Home Mini

Crédit photo : TechRadar

Et en dessous ? Un tapis caoutchouteux permet à votre Home Mini de rester immobile sur la surface de son ou de ses futurs emplacements. Aucune chute possible, à moins de le placer sur un tissu (à déconseiller) ou d’être frappé(e) par une malédiction aimantant les maladresses ! 

Pour ce test, Google a fourni à notre rédaction TechRadar un modèle corail (couleur pêche). Le Home Mini existe aussi en coloris galet (gris) ou charbon (noir).

Image 1 sur 8

Crédit photo : TechRadar

Crédit photo : TechRadar
Image 2 sur 8

Crédit photo : TechRadar

Crédit photo : TechRadar
Image 3 sur 8

Crédit photo : TechRadar

Crédit photo : TechRadar
Image 4 sur 8

Crédit photo : TechRadar

Crédit photo : TechRadar
Image 5 sur 8

Crédit photo : TechRadar

Crédit photo : TechRadar
Image 6 sur 8

Crédit photo : TechRadar

Crédit photo : TechRadar
Image 7 sur 8

Crédit photo : TechRadar

Crédit photo : TechRadar
Image 8 sur 8

Crédit photo : TechRadar

Crédit photo : TechRadar

Performances du Google Home Mini

Une idée reçue à propos du Google Home Mini est que son micro se révèle moins réceptif que celui des Google Home ou Google Home Max. Ici, la taille ne compte pas et la reconnaissance vocale reste aussi satisfaisante que sur les modèles premium. Que vous hurliez à proximité ou parlez tout bas à 3 mètres, le Home Mini comprend et satisfait vos demandes avec la même précision.

L’enceinte intelligente de Google exécute d’ailleurs un nombre époustouflant de requêtes. Vous avez la possibilité de passer des appels téléphoniques gratuits, diffuser votre programmation musicale via Spotify, Deezer ou même YouTube, lancer un film ou une série sur votre écran le plus proche par le biais de Chromecast. Et comme si ça ne suffisait pas, le Home Mini s’avère un hub domotique complet, pouvant s’associer à vos ampoules Philips Hue, à vos interrupteurs Wemo, à votre caméra Wi-Fi TP-Link, à votre thermostat Nest. La liste est formidablement exhaustive et peut intégrer des applications développées aux quatre coins du globe.

Google Home Mini

Crédit photo : TechRadar

Connecter une enceinte Google Home Mini est un véritable jeu d'enfant piloté par l'application Google Home. Celle-ci vous guide pas à pas pour configurer votre appareil soit le plus rapidement possible, soit en fonction de vos usages personnalisés. Par exemple, si vous souhaitez utiliser le Home Mini uniquement comme une enceinte Bluetooth, l’application met à votre disposition un égaliseur ainsi que des réglages spécifiques pour coupler votre Home Mini avec d’autres appareils audio.

De notre côté, nous avons utilisé Google Cast pour regrouper le Google Home Mini avec un studio musical intégrant une barre de son connectée et une seconde enceinte Google Home. Le résultat est saisissant avec un son surround agréable, les deux autres appareils couvrant les lacunes en fréquences moyennes et hautes du Home Mini.

Après avoir paramétré la connexion Wi-Fi et la reconnaissance vocale de l’enceinte via votre smartphone, Google vous proposera quelques actions à découvrir pour vous familiariser avec le Home Mini. Sur ce point, l’enceinte de Google se révèle plus performante que l’Amazon Echo Dot qui se limite à des mots-clés bien spécifiques. Là où Google tolère un champ lexical élargi.

Le Google Home Mini est clairement le majordome qu’il vous manquait. Après avoir testé ses lacunes sonores (à moins de vous endormir, vous vous lasserez très vite de son haut-parleur faiblard), vous essaierez inlassablement les commandes vocales quasi-infinies, disponibles en français. Et si la domotique ou le multimédia ne vous suffisent pas, se servir de ce canal Google pour écouter les actualités ou votre horoscopes, faire vos courses, réserver un hôtel ou des billets de train… deviendra une seconde nature. Au détriment de votre ordinateur et votre téléphone mobile que vous pourriez bien délaisser.

Google Home Mini

Crédit photo : TechRadar

Pour conclure…

En décidant de produire un modèle miniature du Google Home Mini a tenté d’introduire l’Assistant Google et sa grande variété de services dans le plus de foyers possible. Un challenge réussi grâce au design chic, aux commandes vocales évolutives et surtout au prix insolemment bas de l’enceinte connectée.

Considérez néanmoins le Home Mini comme le meilleur des assistants intelligents et non telle une enceinte Bluetooth capable de diffuser votre musique où bon vous semble. Mieux vaut à ce titre privilégier les variantes premium de Google ou encore le Sonos One, le Home Mini ne brillant jamais par sa puissance et sa richesse sonores.

Oui, le Google Home Mini coûte moins de la moitié du prix du plus grand Google Home. Et mesure la moitié de sa taille également. Et pourtant, l’un est aussi performant que l’autre sur le traitement de vos requêtes multimédias, domotiques ou marchandes. Un must-have même après son remplacement progressif par le Google Nest Mini.