Skip to main content

Facebook Messenger permettra désormais de faire des achats où que vous soyez

(Crédit photo: Facebook)

Facebook permettra désormais aux entreprises de s’adresser plus facilement à leurs clients en ligne grâce à sa plateforme Messenger.

Le géant du web a récemment dévoilé une amélioration majeure de son outil de chat qui permettra aux entreprises de parler à leurs clients via leur propre site web tout en utilisant Messenger, et ce même si l'utilisateur n'est pas sur Facebook.

Facebook avait déjà lancé une première version de cet outil de chat en novembre 2017, mais jusqu'à présent, le service exigeait que l'utilisateur soit connecté au réseau social pour pouvoir l'utiliser.

Un afflux de prospects grâce à Messenger ?

Selon Facebook, ce service gratuit aidera les entreprises à atteindre plus de clients qu’auparavant, d'autant plus que les entreprises, grandes comme petites, cherchent désormais à se lancer dans le e-commerce depuis le début de la crise sanitaire en cours.

"En raison du COVID-19, les entreprises du monde entier ont dû s'adapter, et pour beaucoup, cela passe par l’accroissement de leur présence en ligne", écrivait Jenny Li, chef de produit Messenger, dans un post de son blog annonçant l’arrivée de ce nouvel outil.

À cause de cette situation, plus de personnes contactent les entreprises en ligne qu’avant. Ce plugin de chat offre donc une solution facile pour que les entreprises puissent parler à des clients potentiels en apportant l'expérience de Messenger directement sur leur site web. Avec un minimum d'efforts, les entreprises seront en mesure de lancer des conversations, d'apporter une touche personnelle à l'expérience d'achat en ligne et de construire des relations durables avec leurs clients".

L'entreprise indique également que les développeurs pourront facilement intégrer ce module d'extension à leur site web, et ajouter l'outil en "quelques clics" via les paramètres de leur page Facebook.

Il s’agit de la dernière arrivée d'une série de mises à jour pour Messenger, alors que Facebook cherche à distinguer son service de celui de ses concurrents. Des rumeurs du mois dernier suggérant que Facebook pourrait d'ailleurs bientôt permettre aux utilisateurs de WhatsApp et de Messenger de discuter directement entre eux, depuis leurs applications respectives.