Skip to main content

La 5G veut relancer l’économie mondiale post-Covid avec un coup de pouce de 1000 milliards de dollars

5G
(Crédit photo: Google)

Selon un rapport récent du cabinet de conseil STL Partners, le déploiement généralisé de la 5G pourrait rapporter 1 500 milliards de dollars (environ 1 275 milliards d’euros) à l’ensemble de l’économie mondiale, et ce d’ici 2030. Les réseaux mobiles next-gen seraient ainsi amenés à stimuler la croissance et la productivité globales, dans un contexte de crise sans précédent, avec une réduction massive de l’activité professionnelle due à la pandémie mondiale.

Le rapport de STL Partners s'est plus spécifiquement penché sur huit secteurs qui devraient bénéficier le plus de la transition vers la 5G - dont le secteur industriel, l'énergie, la santé et la logistique.

Ce rapport a été commandé par Huawei, l’entreprise chinoise étant désireuse de promouvoir un rôle de premier ordre dans l’expansion de la 5G. D’abord pour augmenter naturellement les commandes de son équipement spécialisé auprès des clients opérateurs, mais aussi pour revenir en position de force suite à ses récents démêlés avec les autorités américaines et anglaises.

Le New Deal 5G

Alors que la 5G devrait apporter toute une série d'avantages pratiques aux particuliers, tels que des débits mobiles et des transferts de données plus rapides, les résultats véritablement révolutionnaires seront d’abord ressentis par les entreprises, dont les réseaux disposeront prochainement d’une plus grande capacité et d’une latence ultra-faible. L'internet industriel des objets (IIoT) deviendra enfin une réalité, tandis que d'autres applications transformeront les processus existants et feront germer des méthodes de travail beaucoup plus souples et nomades. Des changements structurels qui devraient générer, d’après STL Partners, jusqu’à 200 000 milliards de dollars (ou 170 000 milliards d’euros) de bénéfices dans de multiples secteurs.

Les auteurs du rapport ont tenu à souligner que les gains de la 5G ne se limiteraient pas à la seule valeur économique. Le rapport suggère en effet que les nouvelles technologies médicales, rendues possibles par la 5G (comme la téléconsultation), permettraient de traiter pas moins d’un milliard de patients supplémentaires en 2030 - du moins dans les pays où les soins de santé sont facilement accessibles et abordables.

Dans le même temps, les améliorations apportées au secteur des énergies renouvelables pourraient réduire les émissions de carbone de 2,3 milliards de tonnes d'ici la fin de la décennie.

Le rapport conclut en exhortant les opérateurs, les dirigeants industriels et les gouvernements à travailler ensemble et réitère les appels en faveur d'un climat propice aux investissements.