Skip to main content

Le Google Play Store pourrait avoir besoin d'une sérieuse mise à niveau de sécurité

app security
(Crédit photo: Shutterstock.com)

Le service de sécurité Play Protect de Google a fait piètre figure dans un test d'endurance des applications de sécurité Android.

Face à l'augmentation du nombre d'applications malveillantes chargées de logiciels nuisibles, AV-Test a mis en concurrence 15 applications de sécurité pour évaluer leur capacité à repousser ces applications douteuses.

"Google Play Protect, l'application de protection intégrée à Android, a été incluse dans le test en tant que quinzième application, mais le test d'endurance a révélé que ce service ne fournit pas une sécurité particulièrement bonne : toutes les autres applications de sécurité offrent une meilleure protection que Google Play Protect", indique AV-Test.

Outre Google Play Protect, le test a porté sur les applications de AhnLab, Avast, AVG, Avira, Bitdefender, F-Secure, G DATA, Ikarus, Kaspersky, McAfee, NortonLifeLock, Protected.net, securiON et Trend Micro.

Des performances médiocres

AV-Test a soumis les 15 applications à un test d'endurance qui a duré six mois. Elles ont été évaluées en fonction de la protection, des performances et de la convivialité, avec six points pour chaque catégorie, soit un total de 18 points.

Plus de la moitié (9) des applications ont réussi à obtenir un score parfait de 18, tandis que quatre ont obtenu un score compris entre 17,8 et 17,1, et une un score de 16. Google Play Protect n'est pas seulement en queue de peloton, mais son maigre score de six points est loin de celui de ses pairs.

Il n'a pas fait mieux en termes de détection des applications infectées. Alors qu'une poignée d'applications ont réussi à signaler l'ensemble des 20 000 applications infectées pour un score de 100 %, Google Play Protect est une fois de plus arrivé en dernière position avec un score de détection de 68,8 %.

Les mauvais résultats de Google Play Protect expliquent peut-être pourquoi les acteurs des menaces parviennent à injecter à plusieurs reprises des applications chargées de malwares dans Google Play.

Pendant ce temps, Google continue d'améliorer ses mesures de protection de la vie privée. Après avoir annoncé l'introduction de labels de confidentialité semblables à ceux de la boutique d'applications d'Apple, le fabricant d'Android a donné des détails supplémentaires sur la future section de sécurité de Google Play.