Skip to main content

Premières impressions sur le Xiaomi Mi Note 10

Quand Xiaomi veut concevoir des Samsung Galaxy Note à moindre prix.

Qu'est-ce qu'une prise en main ?
Xiaomi Mi Note 10
(Image: © Future)

Nos impressions

Par réflexe, vous aurez envie de lire deux, trois, quatre fois la fiche technique du Xiaomi Mi Note 10. Le nouveau smartphone de la gamme embarque des composants impressionnants, à commencer par l’appareil photo constitué de cinq objectifs à l’arrière. Ajoutez à cela un écran OLED de 6,47 pouces, une batterie surpuissante de 5260 mAh et vous tenez sans doute un challenger en devenir. Sur le papier. Car en pratique, le Mi Note 10 semble essentiellement gonfler ses performances pour paraître plus gros que les Samsung Galaxy Note 10 et Huawei P30 Pro.

Pour

  • Cinq objectifs photo dont un de 108 Mpx
  • Zoom optique x5
  • Énorme batterie

Contre

  • Processeur obsolète
  • Ressemble énormément au Huawei P30 Pro
  • Trop cher pour un Xiaomi

La gamme Xiaomi Mi Note s'est éteinte en 2017 avec le Mi Note 3. En novembre 2019, le constructeur chinois la ressuscite avec un smartphone haut de gamme à prix intéressant : le Mi Note 10. Pourquoi zapper délibérément sept générations d’un coup ? Sans doute pour faire écho au Xiaomi Mi 10 attendu pour février 2020. Peut-être aussi pour rappeler son concurrent direct : le Galaxy Note 10 de Samsung.

Pourtant, le Mi Note 10 aurait pu être le premier modèle d’une nouvelle famille Xiaomi. Loin de répondre aux critères génériques des précédents Mi Note, il s’avère un précurseur sur bon nombre de fonctionnalités premium. A l’instar de son écran incurvé, son appareil photo à quintuple objectif, une résolution de 108 millions de pixels offerte par le capteur principal, une batterie affolante… Le tout pour un prix qui le place dans l’écosystème des téléphones mobiles milieu de gamme.

C’est ainsi l’une des alternatives les plus tentantes aux grands écrans de Samsung et d’Apple. A condition de s’imposer face aux OnePlus 7 Pro, Oppo Reno Zoom 10x et Huawei P30 Pro - avec lequel il pourrait se confondre. Y parvient-il ? Nous tentons d’y répondre en analysant et comparant les spécifications techniques et les options les plus significatives du Xiaomi Mi Note 10 face à la concurrence. 

Prix et date de sortie du Xiaomi Mi Note 10

Xiaomi Mi Note 10

(Image credit: Future)

Depuis la lecture de ce test, vous avez parcouru pour la cinquième fois la fiche technique du Xiaomi Mi Note 10 ? Imaginez maintenant qu’il soit griffé Samsung ou Apple. A combien évalueriez-vous ses caractéristiques « luxueuses » ? Au moins 1000 € ? Eventuellement, vous iriez jusqu’à débourser 1200 € ? Allez, 1500 € et c’est votre dernier mot ? Baissez votre pancarte d’enchères, vous avez tout faux.

Le Xiaomi Mi Note 10 est sorti en France le 6 novembre 2019, au prix de 549,90 €. Une affaire en or face au Galaxy Note 10 et à l’iPhone 11 Pro Max, lancés respectivement aux tarifs minimum de 959 € et de 1259 €. Mais qui peut se révéler onéreux si vous êtes fidèle à la marque chinoise depuis des années. La facture est en effet gonflée de 200 € par rapport aux téléphones antérieurs de la gamme Mi Note. Tandis que nous trouvons le dernier Redmi Note (le 8T) à 250 €. Xiaomi semble changer de cible et s’attaquer à celle de Huawei.

Aujourd’hui, le Mi Note 10 est disponible à moins de 400 € dans certaines marketplaces.

Design et écran du Xiaomi Mi Note 10

Comme mentionné plus haut, le Xiaomi Mi Note 10 partage plus qu'une vague ressemblance industrielle avec le Huawei P30 Pro. C’est carrément sa matrice de conception ! Un grand écran aux bords incurvés, une petite encoche en forme de goutte d’eau, l’emplacement au millimètre près des capteurs photo, le revêtement en verre mat… L’expression « deux frères nés d’une mère différente » pourrait s’appliquer à ces deux modèles.

Les courbes du Mi Note 10 se veulent toutefois moins rondes que celles du P30 Pro et son ratio d’écran est moins important. Mais en donnant plus de valeur au cadre, il se trouve bien plus agréable à prendre en main que le Huawei.

Xiaomi Mi Note 10

(Image credit: Future)

Le Mi Note 10 mesure 15,8 x 7,4 x 1 centimètres et il pèse 208 grammes. Un smartphone dans la norme premium donc, quoiqu’un peu plus lourd de par sa batterie massive. Ce qui ne vous empêche absolument jamais de le manipuler à une main (si tant soit peu que vous n’ayez pas des trop petites mains).

Les boutons de volume et d'alimentation sont accessibles sur le bord droit de l'appareil. La base, elle, comporte une prise USB-C pour recharger (rapidement) votre smartphone et - pour le bonheur des audiophiles - une prise jack 3,5 mm pour brancher vos écouteurs intras ou votre casque filaire. Une option qui s’est fâcheusement raréfiée sur les dernières générations mobiles.

Premier vrai bon point du Mi Note 10, son écran AMOLED de 6,47 pouces fournit un contraste remarquable, des couleurs extrêmement vives et un niveau de détails élevé. Il n’a pas à rougir non plus de sa luminosité (600 nits au maximum), vous pouvez le fixer sous le soleil comme en pleine nuit sous vous abîmer les yeux.

Appareil photo du Xiaomi Mi Note 10

Nous touchons ici la raison d’être du Xiaomi Mi Note 10. Un photophone qui dispose, parmi ses cinq objectifs existants, d’un capteur capable de délivrer 108 millions de pixels. Ce qui représente neuf fois la résolution de la caméra principale de l’iPhone 11.

En réalité, ce super capteur affiche une définition moyenne de 27 Mpx et il est nécessaire d’aller se balader dans les réglages de l’appareil photo pour passer aux 108 Mpx promis. N’y voyez aucune obligation ceci dit, le mode par défaut capture des clichés sublimes grâce au procédé du « pixel binning » : l’appareil photo fusionne 4 pixels en 1 pour obtenir une qualité d’image parfaite.

Ne vous attendez pas à contempler vos magnifiques photos de 108 Mpx sur l’écran de votre smartphone mais elles vous sembleront tout de même plus lumineuses, plus colorées et détaillées que sur la majorité des photophones premium.

Mais ce capteur a beau être le principal, vous pouvez encore compter sur quatre autres objectifs à l’arrière du Mi Note 10. Et contrairement à un autre modèle à quintuple capteur, le Nokia 9 PureView, ici chacun d’entre eux possède un rôle bien distinct.

Xiaomi Mi Note 10

(Image credit: Future)

Vous avez d’abord un téléobjectif de 12 Mpx, principalement destiné aux portraits. Son zoom 2x cadre les sujets avec précision et crée, en bonus, un flou d’arrière-plan très esthétique. Un second téléobjectif de 5 Mpx offre, en complément, un zoom optique 5x, un zoom hybride 10x et un zoom numérique 50x. Nos premiers tests nous ont exposé à des images de bonne facture bien qu’un peu granuleuses avec le zoom 5x. Et le grain s’intensifie naturellement lorsque vous poussez le zoom au maximum.

L’objectif numéro quatre est un Ultra grand angle de 20 Mpx, une résolution bluffante pour ce type de lentilles. Ici encore, les photos sont admirables. Fait appréciable : nous ne remarquons aucune - ou alors une infime - distorsion latérale, un défaut commun sur de nombreux Ultra grand angle.

Enfin, un capteur macro de 2 Mpx ferme la marche. Spécialiste des plans rapprochés, il s’avère fort précieux pour immortaliser vos clichés food porn à destination d’Instagram. Nous avons eu un peu de mal à tester ce mode, car il est difficile de prendre des photos lorsque vous n'êtes qu'à deux centimètres de votre sujet - comme le suggère Xiaomi - sans bloquer totalement la lumière. Reste que sur la totalité de nos courtes tentatives, les prises de vue macro semblent correctes. Toutes les textures ne sont pas capturées, probablement à cause de la petite taille du capteur.

Voilà, nous avons fait le tour… de la caméra arrière ! À l'avant, une ultime caméra selfie procède également au pixel bunning transformant des captures de 32 Mpx en superbes portraits de 8 Mpx. Et superbes est un euphémisme, nous avons réalisé quelques-uns de nos meilleurs selfies sur smartphone (et pas uniquement grâce à nos sourires radieux).

Xiaomi Mi Note 10

(Image credit: Future)

Même punition pour l’enregistrement vidéo. Vous avez la possibilité de filmer en 4K à 30 images par seconde mais les options proposées, telles que le vlogging et le 21:9, demeurent inutilisables à cause de la lenteur de l’appareil.

Le talon d’Achille de cet appareil photo extraordinaire, c’est la latence. Le processeur, nous le verrons un peu plus tard, apparaît comme archaïque au vu des configurations les plus récentes. Résultat : l’application caméra se bloque, voire plante, sans d’autre choix que de forcer son arrêt. Un autre effet périphérique est le temps de traitement démesurément long du mode Nuit. Au demeurant, peu efficace.

Quelques photos prises avec le Xiaomi Mi Note 10

Image 1 sur 7

Un pain à 108 Mpx

Un pain à 108 Mpx (Image credit: Future)
Image 2 sur 7

Toujours 108 Mpx pour une drôle d'entrée

Toujours 108 Mpx pour une drôle d'entrée (Image credit: Future)
Image 3 sur 7

Fin de repas à 108 mégapixels

Fin de repas à 108 mégapixels (Image credit: Future)
Image 4 sur 7

Le mode nuit rend les nuances plus claires

Le mode nuit rend les nuances plus claires (Image credit: Future)
Image 5 sur 7

La caméra macro brille aussi par ses 2 Mpx

La caméra macro brille aussi par ses 2 Mpx (Image credit: Future)
Image 6 sur 7

Exemple de selfie exécuté par le Mi Note 10

Exemple de selfie exécuté par le Mi Note 10 (Image credit: Future)
Image 7 sur 7

Une autre photo prise par la caméra frontale

Une autre photo prise par la caméra frontale (Image credit: Future)

Autonomie du Xiaomi Mi Note 10

Le Xiaomi Mi Note 10 contient une batterie de 5260 mAh, ce qui est épatant même pour un smartphone haut de gamme. Le Samsung Galaxy Note 10 Plus et l'iPhone 11 Pro Max composent avec des batteries de 4300 mAh et de 3969 mAh, et ils sont déjà considérés comme inépuisables. En pratique, le Mi Note 10 peut tenir deux jours sur une charge unique, en utilisation intensive. Et nous avons démontré que l’appareil photo s’avérait énergivore.

Xiaomi Mi Note 10

(Image credit: Future)

Pour alimenter cette petite merveille de batterie, le Mi Note 10 passe par la recharge rapide, facilitée par un chargeur de 30 W. Sur bien d’autres smartphones modernes, ledit chargeur ne dépasse pas les 22,5 W. Dans les faits, votre téléphone se recharge complètement en moins d’une heure.

Caractéristiques techniques du Xiaomi Mi Note 10

Si vous êtes parvenu à ce point du test et si vous l’avez lu avec assiduité, vous savez déjà que le point bloquant du Mi Note 10 est son processeur. Beaucoup plus faible qu'il ne devrait l'être pour un smartphone aux aspirations aussi élevées. Nous l’avons déjà évoqué dans le focus sur l’appareil photo, mais on ne peut pas sous-estimer le poids de ce choix moyen sur d’autres usages pourtant classiques.

Une puce Snapdragon 855 aurait été plus que bienvenue dans la configuration haut de gamme du Xiaomi Mi Note 10. Hélas, pour piloter ce smartphone tueur, son constructeur a préféré le Snapdragon 730G, un chipset de gamme inférieure clairement optimisé pour les jeux mobiles… pas vraiment pour un photophone de cet acabit.

Les gamers apprécieront leurs parties de Fortnite ou de Call of Duty: Mobile admirablement fluides. Le streaming vidéo est également supporté dans des conditions optimales, votre compte Netflix continuera d’être rentable sur le Mi Note 10.

Pour le reste, il faut s’accrocher. L’édition photo et vidéo est à proscrire, particulièrement si vous avez activé la résolution 108 Mpx. La gestion multitâche fonctionne si l’on s’en tient aux combinaisons habituelles - lire ses mails ou naviguer sur Google Chrome tout en écoutant son podcast matinal sur Spotify, par exemple. Le Wi-Fi peut, lui aussi, se montrer capricieux et vous reviendrez fréquemment vers votre bonne vieille connexion 4G.

Le chipset est associé à 6 Go de RAM. C’est bien trop peu. Nous aurions aimé bénéficier d’au moins 8 Go, voire 12 Go pour apprécier un photophone accompli et tirer profit de nos clichés (et vidéos) à très haute résolution.

Interface du Xiaomi Mi Note 10

Xiaomi Mi Note 10

(Image credit: Future)

Le Xiaomi Mi Note 10 exécute Android 9 Pie (qui sera probablement mis à niveau prochainement vers Android 10), ainsi que la surcouche personnelle MIUI. Bien que MIUI ait une esthétique relativement passe-partout avec des couleurs sobres et de grandes icônes, certains la trouveront sans doute trop enfantine. Elle est toutefois indissociable de l’appareil et nous vous invitons à télécharger de nouveaux thèmes pour changer son aspect.

L’embarras ici réside dans la quantité non négligeable de bloatwares que Xiaomi vous impose. Pas moins de trois jeux sont préchargés ainsi qu'une multitude d'applications qui parasiteront vos ressources matérielles. Vous allez passer un temps fou à tenter de les supprimer avant d’installer vos propres logiciels indispensables. Bon courage !

Ce détail mis à part, l'interface est fluide. Vous y naviguerez avec plaisir et facilité malgré les aléas du processeur.

Pour conclure…

Xiaomi Mi Note 10

(Image credit: Future)

Le Xiaomi Mi Note 10 est un concentré d’évolutions époustouflantes. Mais chacune est contrebalancée par des faiblesses d’un autre temps. L’écran OLED haut de gamme est entaché d'une encoche importante, l’appareil photo à cinq objectifs est ralenti par un processeur faible et la batterie poids lourd tient sur deux jours mais oubliez dès lors la finesse d’un smartphone premium.

Deux facteurs peuvent définitivement vous rendre amnésique quant à ces défauts. Son prix extrêmement abordable pour une telle configuration / qui vous fera sauter au plafond si vous êtes un vieil aficionado de Xiaomi. Et son capteur principal de 108 millions de pixels. Un véritable bijou de sophistication, vous garantissant des photos inratables. A condition d’avoir la patience nécessaire pour supporter les latences de l’application caméra, voici un très bon candidat en devenir pour notre dossier des meilleurs smartphones 2020.

Qu'est-ce qu'une prise en main ?

Nos prises en main reflètent les premières impressions du journaliste sur un produit, après l'avoir utilisé pendant quelques minutes ou quelques heures. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un test approfondi, cela nous permet de vous donner une idée sur sa prise en main et sur ses usages, même si ce n'est qu'une vision embryonnaire. Pour plus d'informations, voir notre page Garantie sur les tests TechRadar .