Skip to main content

Test des Samsung Galaxy Buds Plus

Plus discrets et plus abordables que les AirPods Pro… mais toujours pas à leur niveau !

samsung galaxy buds plus
(Image: © Future)

Notre verdict

Les Galaxy Buds Plus de Samsung offrent une réelle amélioration de la qualité sonore et de la batterie en comparaison des Galaxy Buds de l’an dernier. Tout ça à un prix des plus accessibles. Toutefois, il manque encore à ces écouteurs sans fil True Wireless une prise en charge complète des codecs audio et une annulation de bruit active totale. Dès lors, ils pourront faire trembler les AirPods Pro d’Apple ou les WF-1000XM3 de Sony.

Pour

  • Scène sonore plus large
  • 11 heures d'autonomie
  • Compatible avec iOS

Contre

  • Support limité des codecs audio
  • Etanchéité minime, résiste aux éclaboussures
  • Pas d'annulation de bruit active

Avec les Galaxy Buds Plus, Samsung signe enfin des écouteurs True Wireless de très bonne facture. Ils offrent une meilleure durée de vie de la batterie, des appels plus audibles grâce à un troisième microphone intégré, et une conception corrigée avec des transducteurs à deux voies délivrant un son plus clair et des basses plus profondes. Ajoutons à cela, la prise en charge tant attendue d’iOS et vous zapperez définitivement l’épisode Galaxy Buds.

L'inconvénient ? Les écouteurs sans fil améliorés de Samsung ne supportent pas les codecs audio haut de gamme et la classification IPX4 des Apple AirPods Pro. Et l’absence de technologie antibruit ou d’un assistant vocal les éloignent du standard premium de leurs concurrents.

La firme sud-coréenne mérite cependant d’être saluée pour proposer un produit performant et qui fait face à la pression du marché audio, grâce à son tarif tout à fait abordable. Les Galaxy Buds Plus se présentent ainsi comme le compagnon parfait des différentes gammes de smartphones Samsung. Et plus particulièrement des séries Galaxy S10 et S20.

Prix et disponibilité des Samsung Galaxy Buds Plus

Samsung a présenté ses derniers écouteurs sans fil pendant la convention Unpacked 2020, qui s’est tenue à San Francisco le 11 février 2020. Ils sont disponibles en précommande depuis le 14 février et dès le 6 mars dans toutes les bonnes enseignes marchandes.

Lancés à 169,99 € en France, ils affichent le même prix que les Samsung Galaxy Buds l'an dernier et se révèlent légèrement plus chers que leurs principaux concurrents, les Apple AirPods 2 (actuellement à 129,99 €). Mais nettement moins que les meilleurs écouteurs sans fil True Wireless de 2020 : les Sony WF-1000XM3, à 224 €. Un coût qui comprend l’ajout de l’annulation de bruit active.

Les Galaxy Buds Plus se placent, de ce fait, au sommet des écouteurs True Wireless de milieu de gamme.

Samsung Galaxy Buds Plus

(Image credit: Future)

Design des Samsung Galaxy Buds Plus

Les nouveaux Galaxy Buds Plus adoptent un design très similaire à celui de leurs prédécesseurs, avec des boîtiers nacrés et des embouts en silicone réglables. Ils existent en rouge, blanc, bleu et noir, vous devriez donc pouvoir trouver le modèle qui correspond le mieux à votre style. Contrairement aux AirPods, uniquement disponibles en blanc.

Nous échappons également aux longs « cotons tiges » arborés par les AirPods et les AirPods Pro. Les oreillettes élégantes des Galaxy Buds Plus s'insèrent parfaitement dans leur boîtier de chargement comme dans vos oreilles.

Avec des dimensions égales à 17,5 x 22,5 x 19,2 mm, ils remplissent la plus grande partie du conduit auditif et dépassent à peine l’oreille externe. Ce qui les aide à rester stables pendant une séance d’entraînement, par exemple. En raison de leur disposition, nous avons eu néanmoins du mal à les garder en position couchée. En effet, la pression constante, exercée sur les écouteurs par l'oreiller, les rend rapidement inconfortables.

Côté personnalisation, vous trouverez dans la boîte des embouts supplémentaires de trois tailles différentes. Ainsi que des anneaux en caoutchouc si vous ne supportez pas les embouts sur les bords extérieurs de vos écouteurs.

Samsung Galaxy Buds Plus

(Image credit: Future)

Sur la face externe, vous trouverez une commande tactile sur laquelle il est possible d’appliquer des pressions simples, doubles, triples et longues. Les pressions simples, doubles et triples sont personnalisables. La pression longue peut soit activer l’assistant virtuel de votre smartphone, soit baisser le volume, soit activer l'amplification du son ambiant.

La variété des commandes est appréciable mais peut causer une certaine gêne au début, car le fait d’appuyer sur ces contrôles pousse les écouteurs plus loin dans le canal auditif. Avec le temps, vous apprendrez à exercer moins de pression en les utilisant. Nous aurions également préféré que Samsung programme un assistant virtuel propre aux Buds Plus et toujours à l'écoute. Mais malheureusement, nous devrons en faire l’impasse… jusqu’à la génération suivante ?

L’ultime problème flagrant avec les Buds Plus est leur manque d’étanchéité. De norme IPX2, ils ne résistent qu'aux éclaboussures. Pratiques pour courir ou faire du vélo, nous vous déconseillons de les emporter à la piscine ou à la plage, vous pourriez facilement les endommager. De même, en cas de forte pluie, pensez à vous et à les couvrir d’une capuche. Ils n’ont pas l’indice de résistance IPX4 des Apple AirPods Pro.

Quant au boîtier de chargement, il se veut assez léger et lisse, avec des bords arrondis. Il se glisse aisément dans votre poche et constitue un excellent étui pour les écouteurs entre deux utilisations. Comme vous vous en doutez, ce boîtier répond au protocole USB-C, comme les smartphones phares de Samsung, ce qui signifie que vous n'avez pas besoin de transporter un câble pour recharger votre paire.

Boîtier Samsung Galaxy Buds Plus

(Image credit: Future)

Autonomie et connectivité des Samsung Galaxy Buds Plus

Les Galaxy Buds Plus embarquent une batterie bien plus résistante que celle des Galaxy Buds d'origine. Les écouteurs fonctionnent 11 heures sur une seule charge, tandis que le boîtier de chargement fournit 11 heures supplémentaires. Soit une garantie de 22 heures d’écoute !

C’est une autonomie satisfaisante pour des écouteurs True Wireless. Mais pour le boîtier de chargement, il existe nettement mieux. À titre de comparaison, les AirPods d'Apple assurent 5 heures d’autonomie pour les écouteurs et 20 heures incluses dans le boîtier de chargement.

Tout au long de notre semaine de test, nous n'avons eu à charger les écouteurs et leur boîtier qu'une seule fois. Et ce, avec un temps d’écoute assez intensif (plus de quatre heures par jour), à volume moyen. Si vous avez besoin d'écouter votre musique à un volume plus élevé pour étouffer les bruits extérieurs, attendez-vous à devoir recharger vos Buds Plus, tous les trois jours environ.

La connexion sans fil des Buds Plus est parfaitement stabilisée grâce au Bluetooth 5.0. Nous n’avons subi aucune coupure, même dans des zones très fréquentées. Une domination certaine face aux AirPods limités à la version 4.2. 

Le catalogue de codecs audio porté par les Samsung Galaxy Buds Plus se résume aux options SBC et AAC. Pas de codec haut de gamme comme aptX, aptX Low Latency ou, mieux encore, LDAC. A moins d’appairer vos écouteurs avec un smartphone Samsung fonctionnant sous Android 7.0 ou une version ultérieure. Ce qui vous permettra de profiter du codec audio exclusif de Samsung, délivrant un débit binaire plus élevé et une meilleure stabilité.

La configuration des écouteurs peut se faire soit par couplage Bluetooth pour une lecture de base, soit en téléchargeant les applications Galaxy Wearable ou Samsung Galaxy Buds Plus sur Google Play et l'App Store d'Apple. Nous avons trouvé ses deux applications intuitives, avec quelques options de personnalisation des commandes, d’égaliseur sonore et d’amplificateur.

Enfin, les Galaxy Buds Plus prennent en charge le multi-appairage, ce qui vous permet de les connecter à plusieurs appareils sans avoir à les appairer à chaque nouvelle utilisation.

samsung galaxy buds plus

(Image credit: Samsung / @evleaks)

Qualité sonore des Samsung Galaxy Buds Plus

La grande nouveauté des modèles Plus, ce sont les transducteurs à deux voies. Pour chaque oreillette, un woofer et un tweeter étendent la portée des écouteurs et améliorent la clarté générale. Après avoir passé beaucoup de temps avec eux, nous avons réellement apprécié la scène sonore créée par Samsung. Riche, chaleureuse et addictive.

Pour y parvenir, le traitement des signaux numériques (DSP) de Samsung recompose les basses et les hautes fréquences. Ce qui en fait un casque idéal pour regarder YouTube ou Netflix à la maison et permet même d'apprécier vos vieux albums pop-rock, comme les plus récents. Tels que Father of all de Green Day dont la musicalité est sublimée par les mediums satisfaisants. La richesse des concerts est également bien retransctrite. Les Buds Plus nous ont permis d’apprécier comme jamais l’interaction entre la basse de Flea et la guitare de Frusciante, lors de l’ultime tournée des Red Hot Chili Peppers.

A l’inverse, les morceaux qui devraient assurer une réponse phénoménale de la basse, comme Brass Monkey des Beastie Boys, sonnent un peu en retrait par rapport à d’autres écouteurs comme les Powerbeats Pro.

En utilisant l'une des applications Samsung Galaxy Buds Plus et/ou Samsung Wear, vous pouvez régler la scène via les multiples options proposées (Soft, Dynamic, Clear, Treble et Bass Boost). Il n'y a cependant aucune différence significative entre elles.

application Samsung Galaxy Buds Plus

L'application Samsung Galaxy Buds Plus sur iOS  (Image credit: Apple)

Si la clarté est le véritable point fort des nouveaux Buds, Samsung affirme qu'il a également augmenté le nombre de microphones internes, ce qui se traduit par une meilleure qualité d'appel. Au cours de nos tests, nos interlocuteurs ont déclaré qu’ils nous entendaient aussi bien que pendant une conversation téléphonique classique. Le fait d'avoir un micro supplémentaire amplifie également le bruit ambiant, préférant intégrer les bruits extérieurs plutôt que de les annuler.

Logiquement donc, la plus grande critique que nous pouvons adresser au Samsung Galaxy Buds Plus est qu'il n'offre pas d'annulation active ni de réduction passive du bruit. Cela signifie que lorsque vous écoutez de la musique, vous risquerez d’être parasité(e) par votre environnement. C'est parfait si vous êtes à la salle de sport et que vous n'avez pas peur d'entendre un peu du bruit de fond. Ou si, au bureau, vous souhaitez rester en contact audible avec vos collègues. En revanche, ceux qui recherchent un isolement sonore intégral devront chercher ailleurs.

La bonne nouvelle ? Si vous les perdez à proximité, il est facile de les retrouver en vous rendant dans votre application et en sélectionnant « Trouver mes écouteurs ». Tant qu'ils sont encore chargés, les écouteurs émettent un son strident à un volume croissant. Ce qui est très pratique si vous êtes le genre de personne qui laisse traîner ses écouteurs un peu partout à la maison. Tout comme nous.

Pour conclure...

Où se situent donc les Samsung Galaxy Buds Plus sur la vaste échelle des écouteurs sans fil True Wireless ? Et bien, quelque part au milieu. Grâce à son autonomie gonflée à 11 heures d’écoute par charge, c'est un choix judicieux pour les audiophiles qui détestent charger leurs écouteurs la nuit.

Le défaut le plus flagrant des Buds Plus n’est ni l’oubli d’un assistant virtuel, ni l’indice d’étanchéité inférieure, mais l’absence de toute technologie antibruit. Une fonction pourtant disponible sur les Amazon Echo Buds, dont le prix est similaire. Certes, ces derniers n'ont peut-être pas la même qualité sonore que la dernière paire de Samsung et ils réclament une recharge plus rapidement. Mais ces deux bonus perdent de leur éclat lorsque vous avez du mal à entendre votre musique dans une rame de métro bondée.

En fin de compte, les Samsung Galaxy Buds Plus représentent un bon rapport qualité-prix pour les utilisateurs à la recherche d’écouteurs sans fil endurants et avec d’excellentes basses. Reste que si vous parvenez à économiser assez pour acheter les Apple AirPods Pro - pour les pro-iOS - ou les Sony WF-1000XM3 - pour les irréductibles d’Android -, vous obtiendrez le son parfait pour ce type d’appareil. Malgré leur coût plus conséquent, ils constituent à ce jour un meilleur choix.