Skip to main content

Windows 10X n'est sans doute pas le système d'exploitation révolutionnaire que nous attendions

Microsoft Surface Neo
(Crédit photo: Microsoft)

Windows 10X a tout d’abord été conçu comme un système d'exploitation prévu pour les appareils à double écran. Finalement, il servira dans un premier temps les ordinateurs portables traditionnels. Ce qui soulève de nouvelles questions et préoccupations quant à la façon dont l’OS pourrait fonctionner.

Comme vous le savez peut-être, cette information tout juste officialisée par Microsoft confirme une rumeur antérieure : celle du retard de Surface Neo, qui ne serait pas livrée cette année. Panos Panay, chef des équipes Surface, a fait machine arrière, déclarant que Windows 10X a été développé dans un objectif de flexibilité et non autour des futurs dispositifs à double écran de la firme.

« Cette flexibilité nous a permis de nous concentrer sur des appareils Windows 10X à écran unique qui exploitent la puissance du cloud pour aider nos clients à travailler, à apprendre et à jouer de manière inédite » affirme-t-il. Avant d’ajouter : « Ces appareils à écran unique constitueront la première manifestation de Windows 10X que nous livrerons à nos clients, et nous continuerons à chercher le bon moment, en collaboration avec nos partenaires OEM, pour mettre sur le marché des appareils à double écran ».

A quelle date correspond ce moment opportun ? Il ne s’agit que d’un indice disséminé par M. Panay qui emploie l’expression « Next holiday », autrement dit les fêtes de fin d’année… 2021. Nous espérons réellement découvrir la Surface Neo un peu plus tôt, toutefois la communication de Microsoft ne semble pas particulièrement prometteuse.  

Pourquoi le retard se prolonge ?

Comme nous l'avons déjà évoqué, ce retard est en grande partie lié à l'épidémie de coronavirus et, bien que cela ne soit pas mentionné spécifiquement, Panay fait référence à plusieurs reprises à l'évolution du monde et à celle des usages informatiques. En effet, les utilisateurs de Windows 10 passent beaucoup plus de temps sur leur PC depuis la pandémie : plus de 4 000 milliards de minutes par mois, selon les derniers chiffres, soit 75% de temps supplémentaire qu'à la même époque l'année dernière.

Plus concrètement, la progression du virus Covid-19 a engendré de sérieuses latences dans la chaîne de production des Surface Neo, comme du reste des appareils à double écran Microsoft. La réception des composants perturbée et la mise en confinement des employés ont également joué un rôle majeur dans ce retard.

Une autre considération à prendre en compte est le prix de lancement des nouveaux Surface, annoncés plus chers alors que le climat économique se révèle potentiellement instable. D’où l’intérêt de la firme de Redmond de miser sur ces ordinateurs portables actuels pour promouvoir Windows 10X. Jouer la sécurité plutôt que de sauter dans l’inconnu.

La question demeure donc posée : quels changements seront opérés par Windows 10X pour les PC portables à écran unique ? La réponse n’est pas claire. Le nouveau système d'exploitation a toujours été présenté comme celui dédié aux produits Microsoft à double écran. Qui plus est, si les premiers pas de Windows 10X sur PC portables se montrent décevants, cela pourrait entacher la perception du public quant à ce nouvel OS de bureau.