Skip to main content

Vie privée : WhatsApp pourrait diffuser des publicités ciblées à partir de votre profil Facebook

WhatsApp
(Crédit photo: Shutterstock)

L’application de messagerie WhatsApp est actuellement exempte de publicités, mais ce ne sera pas toujours le cas. Et lorsqu'elles débarqueront, elles pourraient bien exploiter vos données personnelles Facebook pour cibler au plus près vos centres d’intérêts, ainsi que vos habitudes de consommation.

Des rumeurs circulent depuis des mois sur l’implémentation de nouveaux formats publicitaires au sein de WhatsApp, avec un lancement en 2020 possible. Le plan initial consistait à insérer des encarts publicitaires dans les conversations des utilisateurs. Mais au début de l'année, le Wall Street Journal a rapporté que l'équipe chargée de cette tâche (potentiellement très impopulaire) avait été dissoute, son projet se retrouvant dès lors supprimé du code de l'application.

L'histoire ne s'arrête pas là et Facebook - la maison-mère de WhatsApp - a déclaré qu'elle envisageait toujours d'ajouter des publicités à la fonctionnalité Statut, l’équivalent des Stories sur Facebook et Instagram (qui vous permet de partager des messages éphémères, visibles pendant une courte période). A noter qu’Instagram - également propriété de Facebook - inclut déjà ce type de publicité, avec des annonces pleine page qui occupent tout votre écran.

Cette fois, c'est personnel

Les annonces se sont calmées après janvier, toutefois selon un nouveau rapport publié dans The Information, la compagnie n'a pas abandonné ses ambitions commerciales liées à WhatsApp. Elle prévoit même de personnaliser les futures publicités, en utilisant vos données Facebook.

Est-ce seulement possible ? Sachant qu’il faudrait, pour ce faire, unifier les services Facebook Messenger, WhatsApp et Instagram, en reconstruisant donc les applications à leur niveau le plus basique afin qu'elles fonctionnent toutes fondamentalement de la même manière. De même, cela un cryptage de bout en bout pour les trois applications - or, seul WhatsApp a adopté ce système aujourd’hui.

Facebook a clairement indiqué qu'elle ne prévoyait pas de fusionner les trois services en une seule application géante unifiée. D’après The Information, la société prévoit plutôt d'utiliser le numéro de téléphone de l’utilisateur pour faire correspondre ses différents comptes et créer un seul bloc de données. Ce qui permettrait d’afficher des publicités 100% ciblées sur tous les services.

Cette mesure ne sera pas adoptée tout de suite. Facebook a confirmé à Engadget que la publicité associée aux statuts WhatsApp est « une opportunité envisagée à long terme ». Aucune date de mise en service n’a encore été proposée. Facebook avait prévu de finaliser le système de combinaison de ses trois applications cette année, mais la pandémie de coronavirus pourrait repousser cette échéance plus loin dans le temps.

Nous avons contacté Facebook pour obtenir des informations complémentaires, et nous mettrons à jour cet article lorsque nous recevrons leurs retours.