Skip to main content

PS5 : pas de présentation officielle ce semestre ?

Manette PlayStation
(Crédit photo: Shutterstock)

La firme japonaise persiste et signe. Elle n’assistera pas à l’E3 2020, du 9 au 11 juin prochains. Une absence qui se veut d’autant plus remarquée que le géant du divertissement snobe la grande messe du jeu vidéo pour la seconde édition consécutive.

La déclaration a été envoyée à la rédaction du site GamesIndustry.biz. Elle se révèle véhémente avec l’événement mais rassure quant au maintien du calendrier des sorties vidéoludiques. « Nous ne pensons pas que la vision de l'E3 soit compatible avec ce que nous aimerions dévoiler en 2020. Nous avons planifié notre communication à travers des centaines d'événements grand public et mondiaux. Nous prévoyons une fantastique variété de jeux à venir sur PlayStation 4. Et avec le prochain lancement de la PS5, nous nous réjouissons vraiment d'une année de fête à célébrer avec nos fans ».

Ce communiqué de Sony fait suite à une prédiction du célèbre analyste jeux vidéo Michael Pachter. Dans un entretien accordé au magazine Video Games Chronicle, il commentait la décision incompréhensible de la compagnie, à quelques mois du lancement de la PlayStation 5. « Je pense que c’est une énorme erreur. L’attention des joueurs sur les prochaines sorties est totalement corrélée aux annonces faites au cours du premier salon professionnel de l’industrie. J’espère qu’ils changeront d’avis mais je suis sceptique ».

Microsoft et Nintendo se frottent les mains

Rassurez-vous : avec ou sans l’E3, l’ultime console de jeux de Sony devrait bel et bien sortir en fin d’année. L’entreprise privilégie depuis quelques années la vidéo comme canal de communication, distillant ses annonces à travers la série de films corporate State of Play. Une stratégie internationale et efficace qui a augmenté considérablement le nombre d’abonnés de la marque sur les réseaux sociaux. Reste à savoir si Sony a prévu de boycotter l’E3 sur le long terme.

 

 

PlayStation State of Play

(Image credit: Sony)

Cette indifférence est déjà un coup dur pour la convention, elle pourrait représenter un risque pour son avenir. Si l’un des trois acteurs majeurs du marché n’y met plus les pieds, la fréquentation des éditeurs pourrait bien battre de l’aile.

Le stand vide de Sony fait aussi des heureux, Nintendo et Microsoft en tête. Sur Twitter, Phil Spencer, patron de la cellule Xbox, a profité de l’annonce de Sony pour rappeler que son équipe travaillait ardemment sur la présentation de la Xbox Series X à l’E3. Avec un tacle appuyé, adressé à son rival : « Nous sommes impatients de partager avec tous ceux qui aiment jouer ».