Skip to main content

PS5 : date de sortie, prix, caractéristiques techniques, jeux de la dernière console PlayStation de Sony

PS5
(Crédit photo: Sony)

Un an déjà que Sony alimente les médias, en actualités comme en rumeurs, sur le lancement d’une nouvelle PlayStation. C’est Mark Cerny, concepteur de la PlayStation 4 et tête pensante de la future console de jeux, qui a démarré les hostilités, en évoquant le projet très avancé de la société nipponne. La PS5 introduira la 9e génération de consoles de salon avec la Xbox Series X de Microsoft. Cerny promet qu’elle lira les contenus 8K et qu’elle constituera la console de jeux la plus rapide de l’Histoire.

Depuis son intervention, nous connaissons la date de sortie, le prix et le catalogue de jeux de la très attendue PS5. Des fuites très sérieuses continuent également de lever le voile sur ses spécifications techniques ainsi que son design. Nous avons ainsi collecté toutes les informations que nous possédons sur la petite « grande » sœur des PS4 Slim et Pro. Vous pouvez d’ores et déjà vous faire une idée sur celle qui promet d’habiller un maximum de sapins de Noël cette année.

Les premières infos sur la PS5

  • Qu'est-ce que c'est ? La PS5 sera la console nouvelle génération de Sony, remplaçant la PS4 Slim et la PS4 Pro.
  • Quand sortira-t-elle ? Probablement le 20 novembre 2020. Sauf report causé par l'épidémie de coronavirus ?
  • Quels jeux vidéo accompagneront la PS5 ? Godfall, Watch Dogs: Legion, Gods and Monsters, Rainbow Six Quarantine, Gran Turismo 7 ont été confirmés. Et parmi les autres titres évoqués : Cyberpunk 2077, Death Stranding, Ghosts of Tsushima, The Last of US: partie 2, Control, The Elder Scrolls 6, GTA 6 + plein d’autres que nous vous évoquerons un peu plus tard dans cet article.
  • La PS5 sera-t-elle une console de jeux VR ? Oh oui. La console next-gen sera compatible avec le casque PSVR actuel. Il y a également des rumeurs sur la sortie d’un casque PlayStation VR 2.
  • Combien coûtera la PS5 ? La PS4 et la PS4 Pro ont toutes les deux étaient lancées au prix de 399 €. Du fait de sa fiche technique plus pointue, nous nous attendons à ce que la PS5 coûte un peu plus cher. Des fuites récentes ont suggéré qu’elle serait étiquetée à 450 €.

Date de sortie de la PS5

Sony avait laissé entendre, dans un premier temps, que sa future console de jeux serait disponible en rayon pour les fêtes de fin d’année. Une annonce officielle est venue ensuite confirmée le mois de décembre comme fenêtre (assez large) de lancement. Dernièrement, de nouvelles rumeurs ont avancé la date de sortie de quelques semaines. Plus précisément, le 20 novembre 2020, jour qui correspond également au lancement de Gran Turismo 7. L’un des premiers jeux associé à la PlayStation 5.

Pourquoi Sony semble jouer contre la montre ? Il s’agit en réalité d’une compétition marketing avec Microsoft. La firme dirigée par Satya Nadella multiplie les effets d’annonce à propos de sa propre console de 9e génération : la Xbox Series X qui devrait voir le jour à la même période.

Le constructeur a, par ailleurs, certifié que les restrictions sanitaires, adoptées pour faire face à la pandémie du coronavirus, n'auraient aucune incidence sur la sortie de la PS5. Et en aucun cas, elles n’entraîneraient un report en 2021.

Prix de lancement de la PS5

PS5

(Image credit: Kojima Productions)

Sony n'a pas encore confirmé le prix de sa future console. Si nous ne pouvons pas chiffrer celui-ci avec certitude, une fuite récente a suggéré que la console coûterait 450 € au moment de sa sortie. C’est 100 € de plus que le prix de lancement de la PS4 et de la PS4 Pro. Mais cela reste un tarif abordable comparé à la PS3, vendue à 599 € en 2007.

On peut s'attendre à ce que le prix de la PS5 aille de pair avec les technologies avancées qu’elle inclura dans sa fiche technique. Toutefois, Sony devra aussi composer avec le prix de lancement de la Xbox Series X. Il y a trois ans, Microsoft commercialisait la Xbox One X à 499 €. Depuis, l’Histoire lui a donné tort et il est peu probable que le constructeur veuille réitérer la même erreur. La guerre des consoles a définitivement (re)commencée.

Caractéristiques techniques de la PS5

PS5

Ghost of Tsushima (crédit photo : SuckerPunch)

La configuration de la PS5 a été dévoilée en partie pendant la première présentation officielle de la console le 18 mars 2020.

Mark Cerny a révélé que la PlayStation 5 intégrera 16 Go de RAM, un processeur et une puce graphique AMD. Le premier embarquera 8 cœurs à 3,5 GHz (fréquence variable) et sera basé sur la 3e génération de la gamme Ryzen. La carte graphique RDNA 2, quant à elle, délivrera une puissance de 10,3 téraflops (contre 1,84 pour la PS4) - à titre de comparaison encore, la carte graphique de la Xbox Series X atteint 12 téraflops. 

Un combo qui permettra de supporter la technologie Ray Tracing pour donner un maximum de photoréalisme aux jeux vidéo exécutés sous PS5. « Nous rêvons de démontrer à quel point l’expérience de jeu peut être radicalement différente à partir du moment où nous utilisons la puissance matérielle nécessaire », appuie Cerny dans une interview donnée précédemment au magazine Wired.

Pour aller dans ce sens, la console de Sony prendra en charge l’affichage 8K et proposera des textures beaucoup plus riches et détaillées. La direction artistique des jeux vidéo va devenir plus complexe mais ces derniers ne seront pas forcément plus lents à charger. Car Sony mise sur un nouveau SSD pour réduire les temps de chargement. Nous passerons ainsi de 1 Go affichés en 20 secondes via le disque dur de la PS4 à 2 Go obtenus en 0,27 seconde grâce au SSD de la PS5. La vitesse de calcul, elle, évoluera de 100 Mb/s (PS4) à 5,5 Gb/s (PS5). Sachant que les SSD les plus puissants atteignent aujourd'hui 7 Gb/s.

Le SSD utilisera aussi la solution Kraken pour garantir une compression des données améliorée en moyenne de 10% versus la PS4. Le risque de latence et de freeze deviendrait quasi-nul. Dans un MMO, cela se traduirait par une fluidité absolue des textures pendant le passage d'une carte à l'autre.

PS5

Uncharted 4: A Thief's End (crédit photo : Naughty Dog)

Bien sûr, pour profiter pleinement de l’apport du SSD, l’installation complète des jeux deviendra obligatoire. Reste qu’en exploitant pleinement la puissance du SSD, les développeurs pourraient réduire aisément la taille du fichier d'installation des jeux. Comme l’explique Donnelly : « il ne sera plus nécessaire de dupliquer les données pour compenser la lenteur du temps de recherche par les lecteur optique et disque dur ». Enfin, le SSD donnera la possibilité aux joueurs de choisir les éléments du jeu qu’ils souhaitent installer ou supprimer. Ainsi, au lieu d'installer un titre complet, vous pourrez décider de conserver seulement la campagne solo puis de télécharger le mode solo ultérieurement. Ou l’inverse.

Un lecteur Blu-Ray 4K viendra compléter ces spécifications techniques haut de gamme. Il permettra de lire les jeux vidéo gravés sur des Blu-Ray de 100 Go en moyenne.

Le son, lui, pourrait être la dernière bonne surprise de cette configuration spéciale. Cerny mentionne un nouveau moteur audio maison, Tempest 3D AudioTech, qui offrira un son surround et immersif. Une centaine de sources sonores seront ainsi prises en charge simultanément. Les casques et écouteurs sont-ils prêts à recevoir ce gain technologique ? A priori oui, pour la plupart, mais il faudra attendre encore un peu pour les téléviseurs.

Interface, PlayStation Now et rétrocompatibilité

Playstation Now PS5

Playstation Now (Image credit: Sony)

L’architecte de la console déclare, par ailleurs, que l’interface utilisateur sera remodelée. Rejoindre une partie multi-joueurs en temps réel, lancer une mission solo inédite ou débloquer une récompense sur votre ou vos jeux en cours, tout devrait s’opérer directement à partir de la page d’accueil de l’environnement PlayStation.

Dans ses confidences adressées à Wired, Cerny est confiant sur l’avenir de PlayStation Now, le service de cloud gaming de Sony, face à l’arrivée de Google Stadia et du Projet X Cloud de Microsoft : « [PlayStation Now] vous apportera une expérience de jeu immersive à tout moment, où que vous soyez ». Rappelons que la PS4 permet déjà de diffuser un jeu vidéo de la console vers un ordinateur, un smartphone, une tablette ou même votre PS Vita. Demain, le service « tirera parti des dernières technologies informatiques, de streaming, de cloud et de 5G ». Pour s’affranchir définitivement de la console ?

PlayStation Now lèvera aussi le problème de la rétrocompatibilité rencontré par les générations précédentes. La plupart des jeux PS4 pourraient effectivement être accessibles en ligne. Il se murmure même que votre bibliothèque de jeux PS5 intégrerait les hits de la PS3, de la PS2 et de la PlayStation originelle. 26 ans de pépites vidéoludiques mises à votre disposition !

Design de la PS5

PS5 design

Ceci n'est pas un radio réveil des 90's (Image credit: Lets Go Digital)

En août 2019, le site Let’s Go Digital a mis la main sur quelques images brevetées d’un kit de développement fonctionnel PS5. La fuite viendrait d’un développeur anonyme travaillant sur le projet. La véracité du document n’a depuis été ni confirmée ni niée par Sony. S’il s’avère légitime, il recouperait toutes les rumeurs lues et entendues jusqu’à présent, sur une console au look totalement inédit et fonctionnel (plus qu’esthétique).

La PS5 adopterait la forme inhabituelle d’un V. S’agirait-il du chiffre romain usité pour représenter le 5 ? Ou une conception destinée à favoriser la ventilation et éviter ainsi toute surchauffe ? Les deux, probablement.

Que nous montre ledit schéma ? Sur la phase principale, se dressent un certain nombre d’indicateurs en plus des boutons standards d’alimentation, de reset et d’éjection (associé au lecteur Blu-ray). Nous distinguons des voyants d’initialisation système et réseau à gauche. Mais aussi des voyants d'état, numérotés de 0 à 7, qui correspondent probablement aux cœurs engagés du processeur… ou aux nombres de périphériques connectés.

À droite, nous comptons 5 ports USB (un port USB 2.0 et quatre ports USB 3.0 probables - le dernier port étant masqué par un câble). A noter la présence d’'un port USB de type B. Le cercle, situé au-dessus des connectiques, représenterait une webcam intégrée. L’existence de cette dernière est appuyée par le dépôt de brevets antérieurs.

 Fait intéressant : des pieds en caoutchouc occupent la base de la console ainsi que le flanc droit. Ce qui laisse suggérer que les développeurs sont encouragés à la retourner fréquemment pour des tests de résistance. S’ils s’avéraient concluants, la PS5 pourrait être utilisée horizontalement comme verticalement.

Les kits de développement étant conçus pour supporter les tests extrêmes des développeurs et corriger un maximum de défauts sur le prototype, il convient de considérer celui-ci comme indicatif et non comme le design final de la PS5. A un peu plus de trois trimestres de son lancement, Sony a encore largement le temps de créer une console un peu moins… étrange.

Quelle manette pour la PS5 ?

manette PS5

(Image credit: Japanese Patent Office/Sony)

La PS5 sera livrée avec sa propre manette, selon Sony. Baptisée momentanément DualShock 5 par les spécialistes (en attendant son nom officiel), il s’agirait toujours d’une manette haptique, améliorée par une sensation du toucher plus immersive. Ce qui se traduirait par une plus grande variété de vibrations pour coller au plus près à l’action du jeu représentée.

La manette PS5 comportera également des gâchettes L2 et R2 à retour de force. Les développeurs de jeu eux même seront chargés de programmer leur résistance pour simuler des actions plus réalistes. Si votre personnage manie un arc, par exemple, la gâchette résistera plus à la pression de votre doigt que si vous maniez un revolver.

Dans les différences majeures qui semblent le séparer de son prédécesseur, le DualShock 5 serait légèrement plus trapu, avec des gâchettes plus grandes et un microphone intégré pour commander la console vocalement. En outre, le port Micro USB du DualShock 4 serait remplacé par un port USB-C plus petit, placé sur la partie supérieure de la manette.

A l’inverse, la LightBar, traditionnellement placée sur le devant de la manette, disparaitrait définitivement sur la DualShock 5. Un choix qui nous rend inquiets sur la gestion des jeux compatibles PSVR et PS Camera, la commande lumineuse s’étant illustrée comme un relais indispensable de ces périphériques.

Il semble enfin que la prise jack et le port lié au chargeur Sony soient remplacés, à leur tour, par un double port jack 3.5. De quoi brancher un casque et un microphone ? Et qu’en est-il de la méthode de charge ? La bande entre les deux ports nous laisse présager une compatibilité avec une station d’accueil. Une nouvelle fois, nous nous contenterons de spéculer avant l’annonce officielle.

Jeux PS5 : ce que nous savons sur les premiers titres

PS5

Last of Us : partie 2 (crédit photo : Naughty Dogs) (Image credit: Naughty Dog)

L'ensemble de la bibliothèque PS4, y compris les jeux VR, sera pris en charge par la PS5. La bonne nouvelle a été confirmée par Sony. Mais qu’en est-il des nouveautés ? Quels sont les jeux assurés de rejoindre le catalogue PS5 ? Et ceux qui attendent leur homologation ?

Six titres ont déjà reçu l’aval de la forme japonaise. Godfall est présenté comme un action-RPG à la croisée entre Destiny et Borderlands, vous pourrez y jouer en solo ou en coop jusqu’à 3 joueurs. Watch Dogs: Legion, troisième opus de la franchise populaire d’Ubisoft, sortira sur PS4 entre avril et novembre, avant de devenir l’un des premiers ambassadeurs de la PS5. Même programme pour Gods and Monsters et Rainbow Six Quarantine, deux poids lourds du studio canadien immensément réclamés par les joueurs. Après 7 ans d’attente, Gran Turismo 7 verra le jour le 20 novembre 2020, il s’appuiera grandement sur la VR et a de fortes chances de composer le premier bundle PS5. Enfin, Bluepoint Games, éditeur spécialisé dans la remasterisation de jeux cultes pour la PlayStation 4 (Shadow of the Colossus, Gravity Rush), s’est vu confié un nouveau projet de restauration par Sony. L’heureux élu pourrait être Demon’s Souls, exclusivité PS3 sortie en 2009.

Dans les titres encore à l’étude - mais dont le portage PS5 s’avérerait une simple formalité -Cyberpunk 2077 et Ghosts of Tsushima figurent en tête de liste. Tout comme Control et Death Stranding avant eux, leurs graphismes époustouflants en font des candidats évidents pour mettre en valeur la configuration de la PS5.

Sony miserait aussi sur les suites de ses licences phares, à l’instar de The Last of US : partie 2 (annoncé sur PS4 pour mai 2020), God of War 2, Horizon Zero Dawn 2 et Grand Theft Auto 6 qui seraient en cours de développement. En parlant de séquelles, Battlefield 6 et The Elder Scrolls 6 compteraient également dans la liste très fermée des élus PS5. Une liste qui souligne une évidence : la console donne clairement la priorité aux jeux AAA. Au détriment du jeu indépendant jusqu’ici promu par Sony et le PlayStation Store ?

Une PS5 Pro en vue ?

PS5 Pro

(Image credit: Shutterstock)

L’une des dernières rumeurs en circulation suggère que Sony développerait une PlayStation 5 Pro qui sortirait en même temps que la PS5 standard. A l’origine de cette hypothèse : l’éminent YouTuber japonais Zenji Nishikawa qui, par le passé, avait déjà partagé des révélations solides sur la PS4 Pro et la Nintendo Switch Lite.

Selon Nishikawa, la PS5 Pro coûterait environ 100 à 150 € de plus que la console PS5 de base. « [Sony] a reconnu l'intérêt d’un modèle premium désiré par les joueurs et la compagnie souhaite donner aux joueurs ce qu'ils veulent dès le début de la génération », analyse-t-il en prenant pour appui le succès commercial de la PS4 Pro.

En décembre 2019, le magazine de jeux vidéo Famitsu a évoqué une console de jeux Sony mise en vente avec un SSD de 4 To, au prix exorbitant de 900 €. Un scoop corroborant les propos de Zenji Nishikawa mais démenti assez rapidement par Sony.