Skip to main content

Nintendo arrête de vendre des codes de téléchargement pour ses jeux en Europe

codes de telechargement Nintendo Switch
(Crédit photo: Future)

Les détaillants européens ne sont plus autorisés à vendre des codes de téléchargement pour les titres de première main de Nintendo, à partir d'aujourd'hui (1er juillet). Ce qui signifie que les joueurs sont désormais dépendants des prix fixés par la boutique en ligne officielle de Nintendo Switch. S’ils  veulent acheter leurs jeux en version dématérialisée.

Auparavant, les enseignes de e-commerce pouvaient mettre en circulation des codes de téléchargement Nintendo, par exemple pour obtenir les jeux Animal Crossing: New Horizons et Super Mario Odyssey. Ces codes étaient ensuite saisis sur la boutique en ligne Nintendo et donnaient droit à un téléchargement « gratuit ». Leur avantage ? Etre souvent moins cher à l’achat que les versions dématérialisées directement disponibles via la boutique Nintendo.

Historiquement, Nintendo a toujours été réticent quant au fait d’accorder des remises sur ses jeux, de peur de réduire la valeur de ses propriétés intellectuelles. À l'instar du modèle de Disney, qui vend rarement ses DVD et disques Blu-Ray à bas prix, la société estime que son catalogue dématérialisé doit impérativement dépendre d’un point de vente unique. Afin d’éviter toute réduction de prix, considérée comme préjudiciable à long terme.

Cette décision controversée a été révélée par le détaillant anglais ShopTo.net, plus du tout autorisé à proposer et vendre des codes de téléchargement Nintendo.

Des jeux Nintendo plus chers en Europe ?

Au cours d’un entretien donné à Nintendo Life, la firme a estimé que les prix pratiqués sur sa boutique européenne étaient fixés après un examen attentif de « l'évolution du marché local durant ces dernières années ».

Mais qu'en est-il si vous achetez des jeux Nintendo Switch sur support physique ? Et bien, ils seront toujours beaucoup moins chers que leur version dématérialisée, particulièrement les titres plus vieux de quelques années - Nintendo refusant de baisser les prix de ses classiques. The Legend of Zelda: Breath of the Wild, pour ne citer que lui, est toujours vendu à 69,99 €, alors qu’il est sorti en en 2017.

Heureusement, la décision de Nintendo ne s'applique qu'à ses propres titres et n'affectera pas les jeux des éditeurs tiers, ni les adhésions à Nintendo Switch Online et l’achat d’extensions.